ROSE BON­BON

SA COU­LEUR VIVE AT­TIRE L’OEIL ET SON PAR­FUM EM­BAUME LE JAR­DIN.

Fleurs Plantes Jardins - - Sommaire - Par Rock Gi­guère

Heu­reux à l’ombre, le clèthre à feuilles d’aulne co­lore le jar­din et fleure bon l’été.

Ori­gi­naire d’Amé­rique du Nord, le clèthre à feuilles d’aulne ( Cle­thra al­ni­fo­lia) aux fleurs blanches dé­li­cieu­se­ment par­fu­mées a en­gen­dré de­puis quelques an­nées de su­perbes culti­vars aux flo­rai­sons plus co­lo­rées. ‘Ru­by Spice’ est de ceux-là. Né d’une mutation de ‘Pink Spires’, ce bel ar­buste au port ar­ron­di et dres­sé donne, à l’ex­tré­mi­té de ses branches, des pa­ni­cules de pe­tites fleurs en forme de cloches al­lant du rose pâle au rose fon­cé, qui contrastent bien avec les bour­geons rou­geâtres. Elles conservent d’ailleurs bien leur co­lo­ra­tion en pre­nant de la ma­tu­ri­té. Ces chan­delles de fleurs nec­ta­ri­fères dé­gagent des fra­grances au par­fum pro­non­cé et va­nillé et sont un vé­ri­table ré­gal pour les pa­pillons. Les feuilles lus­trées de ‘Ru­by Spice’ prennent de belles cou­leurs à l’au­tomne, tour­nant du jaune à l’oran­gé. Cet ar­buste est fort pra­tique pour ceux qui jar­dinent en sous-bois ou dans des lieux peu ex­po­sés au so­leil, car il to­lère beau­coup d’ombre. Un sol frais et riche en hu­mus, neutre à lé­gè­re­ment acide, lui as­sure un bon dé­ve­lop­pe­ment. Puisque le clèthre à feuilles d’aulne pousse gé­né­ra­le­ment dans des ma­rais et fo­rêts hu­mides, ‘Ru­by Spice’ sup­porte bien les sols lourds mais craint la sé­che­resse. En­fin, même s’il est rus­tique jus­qu’en zone 4, il vaut mieux le culti­ver dans un en­droit pro­té­gé.

CLÈTHRE À FEUILLES D’AULNE ‘RU­BY SPICE’

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.