BI­LAN FIER­TÉ MON­TRÉAL 2017

EN TEXTES ET EN PHO­TOS

Fugues - - Sommaire -

Le centre-ville de Mon­tréal était en fête, le di­manche 20 août, pour la pre­mière édi­tion du dé­fi­lé de Fier­té Ca­na­da or­ga­ni­sée par Fier­té Mon­tréal. Plus gros, plus co­lo­ré et plus am­bi­tieux que ja­mais ce dé­fi­lé a été vu par plus de 300 000 per­sonnes. Plus de 7 000 par­ti­ci­pants (le double de l’an der­nier) étaient ré­par­tis dans 270 contin­gents qui avaient in­té­gré cha­cun une des six cou­leurs du dra­peau arc-en-ciel.

Au rayon des pri­meurs, ci­tons l’im­por­tant contin­gent des peuples au­toch­tones qui a ou­vert le dé­fi­lé, le nombre re­cord de 17 co­pré­si­dents d’hon­neur et le nombre plus im­por­tant que ja­mais de per­son­na­li­tés po­li­tiques à prendre part au dé­fi­lé. Pour la 1ière fois de son his­toire le dé­fi­lé ac­cueillait un chef de gou­ver­ne­ment étran­ger en la per­sonne du pre­mier mi­nistre d’Ir­lande, Leo Va­rad­kar qui, à 38 ans, est de­ve­nu non seule­ment le plus jeune pre­mier mi­nistre de ce pays, mais aus­si le pre­mier à af­fi­cher ou­ver­te­ment son ho­mo­sexua­li­té. Ce­lui-ci a d’ailleurs dé­fi­lé avec son conjoint aux cô­tés des pre­miers mi­nistres Jus­tin Tru­deau et Phi­lippe Couillard et du maire de Mon­tréal, De­nis Co­derre. Il faut le no­ter, il y avait tant d’élus pré­sents au dé­part du dé­fi­lé, qu’il a fal­lu plus de huit mi­nutes à Jean-Sé­bas­tien Bou­dreault, le vice-pré­sident de Fier­té Mon­tréal, pour lire en confé­rence de presse avant le dé­but de la marche, la liste des di­gni­taires et élus de tous les pa­liers de gou­ver­ne­ment. En cette an­née du 150e an­ni­ver­saire du Ca­na­da et du 375e de Mon­tréal, les or­ga­ni­sa­teurs ont pro­fi­té de l’oc­ca­sion pour faire des rappels à l’his­toire au moyen de six chars thé­ma­tiques, pla­cés sous la di­rec­tion ar­tis­tique de Mi­chel Do­rion. Le pre­mier des chars était consa­cré à la pré­sence des Pre­mières na­tions — sur le­quel on voyait des joueurs de tam­bours — sui­vi de dan­seurs vê­tus aux ha­bits tra­di­tion­nels, et bien des en­fants. Une ma­nière de rap­pe­ler l’ap­port des peuples au­toch­tones et de sou­li­gner que nous vi­vons sur des «terres non cé­dées» par les pre­mières na­tions. En plus du char des Pre­mières na­tions, on a pu y voir ce­lui du 150e du Ca­na­da, de Mx Fier­té Ca­na­da 2017 avec Bar­ba­da, la drag queen ga­gnante du concours, ce­lui de l’Ex­po 67, qui nous a ré­ser­vé la sur­prise de la pré­sence de Mi­chèle Ri­chard, ce­lui sou­li­gant les 35 ans du Village et, aus­si, un char thé­ma­tique rap­pe­lant les jeux olym­piques de 1976, avec la re­pro­duc­tion du Stade olym­pique, qui ou­vrait l’im­po­sante suite des contin­gents des équipes spor­tives ou de loi­sirs (re­grou­pées ou non dans Équipe Mon­tréal). On y a aper­çu aus­si un char an­non­çant la te­nue des Gay Games de Pa­ris, en août 2018. «C’est le plus gros dé­fi­lé à date [que nous ayons or­ga­ni­sé]», a dit le pré­sident de Fier­té Mon­tréal, avec un sou­rire fen­du jus­qu’aux oreilles. Dé­part à l’angle de Re­né-Lé­vesque et Drum­mond vers 12h12, dans le centre-ville, où a dé­jà été si­tué l’an­cien «quar­tier gai», pour se ter­mi­ner au coin de la rue Alexandre-deSève, dans l’ac­tuel Village gai qui, cette an­née, cé­lèbre ses 35 ans. De Fier­té agri­cole à l’As­so­cia­tion des étu­diants de Daw­son, des étu­diants au MBA de McGill à In­ter­ligne (an­cien­ne­ment Gai Écoute) et ses tam­tams et ses dan­seurs et dan­seuses aux cos­tumes de car­na­val de Rio, du GRIS-Mon­tréal avec son au­to­bus sco­laire jaune et sa mu­sique en­traî­nante, au contin­gent des LGBTQ «Ve­gan», du groupe des ti­trés fé­tiches de Mon­tréal à l’Église unie du Ca­na­da en pas­sant par les bars Cock­tail ou en­core l’Aigle

Noir, le Club Date ou le Mu­sée des beaux-arts de Mon­tréal (avec sa thé­ma­tique Love is Love, de Jean-Paul Gaul­tier, tout en blanc avec des coeurs rouges), la di­ver­si­té était ici à l’oeuvre.

Des or­ga­nismes tels l’As­so­cia­tion des fa­milles LGBT, avec leurs pous­settes et leurs bam­bins, ou en­core En­fants trans­genres du Ca­na­da s’at­ti­raient les ap­plau­dis­se­ments éga­le­ment. ACCM (ou Si­da Bé­né­vole Mon­tréal en fran­çais) et RÉ­ZO, des contin­gents très nom­breux, bruyants et éner­giques, mar­chaient avec en­train tout en rap­pe­lant aux gens l’im­por­tance de se pro­té­ger et de prendre soin de sa santé. Les im­man­quables per­son­nages du spec­tacle Ro­cky Hor­ror Pic­ture Show ou en­core Hé­ros de l’es­poir, avec des ama­teurs de cos­play, dé­gui­sés en Bat­man, Ar­row, Su­per­man et autres hé­ros de BD ou de sé­ries té­lé, ont fait le bon­heur de bien des jeunes dans le pu­blic. Par­lant de jeunes, il y en avaient des tonnes chez Lez Spread The Word (LSTW) et chez Ar­cen-ciel d’Afrique qui re­pré­sentent les LGBT d’Afrique et des Ca­raïbes. Les­bians Who Tech et Mon­treal Gay­merz.

Bien en­ten­du, les ins­ti­tu­tions fi­nan­cières (TD et Des­jar­dins, en tête, mais aus­si RBC et la Banque de Mon­tréal), des grandes en­tre­prises, les cen­trales syn­di­cales et les par­tis po­li­tiques, tant sur la scène fé­dé­rale que pro­vin­ciale, y étaient avec dans cer­tains cas plus quelques cen­taines de par­ti­ci­pants. Comme à l’ha­bi­tude, Jean-Sé­bas­tien Bou­dreault et Éric Pi­neault se te­naient à la fin du dé­fi­lé ap­plau­dis­sant et re­mer­ciant les membres de chaque groupe par­ti­ci­pant..

AN­DRÉ C. PASSIOUR

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.