DU 2 AU 12 AOÛT DE YAN­NICK NE­ZET-SE­GUIN AU TO­RON­TO DANCE THEATER

Fugues - - En Région_Laurentides Etcantons-de-lest - DE­NIS-DA­NIEL BOULLÉ FES­TI­VAL DES ARTS DE SAINT-SAUVEUR 2 au 12 août 2018 Fes­ti­val­de­sarts.ca

Un des mo­ments forts de mon été cultu­rel lt l reste t sans doute d t le lF Fes­ti­val ti des Arts de Saint-Sauveur. Au­tant pour la qua­li­té des spec­tacles pré­sen­tés que pour l’am­biance cha­leu­reuse avant et après les spec­tacles. Sous la hou­lette du cho­ré­graphe et dan­seur Guillaume Cô­té, l’édi­tion 2018 se­ra à la hau­teur des édi­tions pré­cé­dentes pour nous faire dé­cou­vrir ou re­dé­cou­vrir des dan­seurs.euses et des com­pa­gnies de danse pres­ti­gieuses. En plus de pou­voir voir et écou­ter pour la 3e fois au fes­ti­val, une pres­ta­tion du ma­gni­fique Orchestre Mé­tro­po­li­tain sous la di­rec­tion de… Yan­nick Né­zet-Se­guin. Compte te­nu de son agen­da ser­ré, on se de­mande com­ment le chef d’orchestre le plus en vue du mo­ment peut dé­ga­ger une soi­rée pour se re­trou­ver sous le cha­pi­teau de Saint-Sauveur. Se­lon Guillaume Cô­té, tout est une ques­tion de car­nets d’adresse et des re­la­tions que l’on en­tre­tient de­puis long­temps avec cer­tains ar­tistes. «Yan­nick aime le fes­ti­val et si son agen­da le per­met, il ne re­fu­se­ra ja­mais d’y par­ti­ci­per, donc pour la troi­sième fois, il as­su­re­ra la par­tie mu­si­cale avec Tchaï­kovs­ki, un com­po­si­teur qui a main­te­nu tout au long de sa car­rière des liens étroits avec la danse», nous confie le dan­seur étoile et cho­ré­graphe du Bal­let na­tio­nal du Ca­na­da.

Mais c’est sur­tout de danse qu’il est ques­tion au fes­ti­val même si Guillaume Cô­té sou­haite ma­rier la danse avec d’autres dis­ci­plines. «Nous avons in­vi­té le groupe Ye­men Blues au­tour de son chan­teur et fon­da­teur Ra­vid Ka­ha­la­ni, une formation qui triomphe sur la scène yé­mé­nite is­raé­lienne car elle mêle aus­si bien la mu­sique tra­di­tion­nelle du Moyen-Orient que le blues, l’afro-funk ou en­core le jazz. Et j’ai de­man­dé à trois cho­ré­graphes émer­gentes de Mon­tréal d’éla­bo­rer des cho­ré­gra­phies à par­tir de chan­sons de Yeme Ye­men Blues». Pour la pre­mière fois au fes­ti­val, un bal­let se­ra re­pré­sen­té en ve ver­sion in­té­grale. Créé par le cho­ré­graphe Ed­waard Liang sur la mu­sique de Pro­ko­viev, ce Ro­méoetJu­liette sou­lig sou­li­gnait le 40e an­ni­ver­saire du Bal­letMet dans une ver­sion mi­nim mi­ni­ma­liste puisque le grand cha­pi­teau de Saint-Sauveur l ne peut pe ac­cueillir des dé­cors et une tech­no­lo­gie comme dans un lieu fer­mé. Mais qu’à ce­la ne tienne puisque tout le monde connaît l’his­toire de Ro­méo et Ju­liette et que la cho­ré­gra­phie ju­me­lée à la mu­sique as­sure la narration. Il est ce­pen­dant ques­tion que dans un ave­nir rap­pro­ché, SaintSau­veur se dote d’une nou­velle salle fer­mée en vue des pro­chaines édi­tions. Deux com­pa­gnies vien­dront pré­sen­ter des ex­traits de leurs pro­duc­tions, le Hub­bard Street Dance Chi­ca­go et le To­ron­to Dance Theater. Le To­ron­to Dance Theater cé­lèbre cette an­née son 50e an­ni­ver­saire par une soi­rée pan­ca­na­dienne. Et le seul ar­rêt au Qué­bec se fe­ra à Saint-Sauveur. En­fin, pour la Soi­rée de­sé­toiles, Guillaume Cô­té a réuni de nom­breux dan­seurs et dan­seuses. Sou­li­gnons que le dan­seur étoile du Bal­let na­tio­nal du Ca­na­da pré­sen­te­ra une créa­tion tout spé­cia­le­ment pour cette soi­rée.

En marge des grands spec­tacles sous le cha­pi­teau, Saint-Sauveur pré­sente de nom­breux ar­tistes sur des scènes ex­té­rieures. Et puis, autre charme in­con­tour­nable de ce fes­ti­val, on peut avant et après les spec­tacles, cô­toyer tous les ar­tistes pré­sents dans une am­biance dé­con­trac­tée, convi­viale et cha­leu­reuse. À ne pas man­quer.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.