CLUB­BING :JIM­MY MOORE AU DIS­TRICT

Fugues - - Sommaire -

Le Dis­trict Video Lounge, qui cé­lèbre son 1er an­ni­ver­saire ce mois de juillet, s’en­ri­chit d’une nou­velle soi­rée ! Dès le 5 juillet, c’est le per­son­ni­fi­ca­teur fé­mi­nin bien connu Jim­my Moore qui pren­dra l’af­fiche ! Bien­ve­nue ain­si aux JEU­DIS 3D ! On lan­ce­ra ces jeu­dis en grand avec le «BAL EPIC», dès 19h. Dan­ny Jo­bin et Vincent Bru­neau, les co­pro­prié­taires du Dis­trict, ac­cueille­ront Jim­my Moore pour cette soi­rée où ar­tistes et drags se­ront en ve­dette à chaque jeu­di ! Afin d’en savoir plus, Fugues a réa­li­sé une courte en­tre­vue avec Jim­my Moore.

À quelle genre de soi­rée peut-on s’at­tendre ? Est-ce qu’il y a un thème en par­ti­cu­lier ?

Pour com­men­cer le tout se­ra lan­cé le JEU­DI 5 juillet, des 19h, avec le BAL ÉPIC. Ta­pis rouge de ve­nir et dé­cor sou­li­gner spé­cial et cé­lé­brer at­ten­dront cette les convives. nou­velle ré­si­dence Ce hap­pe­ning pour est moi ou­vert et ce à nou­veau tous afin pi­lier que le Dis­trict est en­train de de­ve­nir pour la com­mu­nau­té gaie du Vil­lage. Lors de cette soi­rée de lan­ce­ment, j’in­vite les gens, s’ils le dé­si­rent, à se vê­tir en te­nue de ville et ou à être ex­tra­va­gants. Ar­tistes, per­son­ni­fi­ca­teurs, drag queens, etc. tous sont in­vi­tés. Je per­for­me­rai à 2 re­prises lors de ce lan­ce­ment qui, en plus, se vou­dra une fête pour mes 20 ans de car­rière. De plus, lors du BAL EPIC, je vais amas­ser des dons pour la Fon­da­tion du GRIS Mon­treal! Et. dès le 12 juillet, LES JEU­DIS 3D (pour Dia­monds, Dreams & DIS­TRICT) se­ront pré­sen­tés chaque se­maine dès 22h et l’ad­mis­sion est gra­tuite.

Cette soi­rée est-elle com­plé­men­taires à tes grands shows ou est-ce un trem­plin en ap­pui à tes autres spec­tacles à grand dé­ploie­ment ?

Apres et, Un fi­na­le­ment, en­droit deux ou dé­cen­nies, je j’ai pour­rai trou­vé j’avais me une pro­duire les ré­si­dence sous pour chaque ! Ce en­fin se­ra se­maine de­ve­nir une niche pour ac­tion­naire mes ar­tis­tique fans. d’un J’ai­me­rais pour en­droit moi. faire en sorte que les JEU­DIS 3D de­viennent une soi­rée in­con­tour­nable du Vil­lage. On peut ap­pe­ler cette nou­veau­té de la ma­nière que l’on veut : un trem­plin , un ap­pui… Je crois que le terme de tout ce­ci est sim­ple­ment une bonne et heu­reuse nou­velle. Ce qui me rend en­core plus fier, c’est que je vais pou­voir don­ner de l’emploi aux ar­tistes du Vil­lage qui, on ne le se ca­che­ra pas, ont be­soin de lieu pour per­for­mer et tra­vailler. Je suis fier de faire tout ce­ci conjoin­te­ment avec Dan­ny [Jo­bin] et Vincent [Bru­neau], les co­pro­prié­taires du Dis­trict, en qui j’ai une confiance ab­so­lue et une chi­mie spé­ciale qui fait que cet en­droit ob­tient dé­jà un suc­cès monstre.

Est-ce que tu vas ex­pé­ri­men­ter d’autres per­son­nages que dans tes shows ?

Oui bien sûr , mais ce qui se vou­dra en­core plus spé­cial ce se­ra tout l’as­pect vi­suel que l’en­droit pour­ra of­frir. Un soir où La­dy Ga­ga se­ra sur les écrans, on pour­ra aus­si la voir sur la scène vê­tue de la même ma­nière. Un en­droit in­time et cha­leu­reux qui va sur­prendre de plus en plus. Un en­droit unique en lui même.

Tu vas avoir com­bien d’in­vi­tés par soir ?

Il y au­ra deux ar­tistes in­vi­tés par JEU­DI 3D : drag queens et per­son­ni­fi­ca­teurs fé­mi­nins.

Tu rê­vais d’avoir ton propre ca­ba­ret ou ta propre soi­rée... Est-ce que ce­la répond à ce rêve ou bien quoi ?

Oui pour l’ins­tant c’est par­fait ! Je suis heu­reux comme ja­mais ! Ma ré­si­dence à pro­mou­voir par­tout lors de mes gros shows, de mes contrats. Une mai­son ar­tis­tique pour moi. En­fin ! Je ne l’au­rai pas vo­lé ! Et à tous mes fans qui me suivent de­puis 20 ans : mer­ci & «DREAMS DO COME TRUE» !

LE DIS­TRICT VIDEO LOUNGE 1365, rue Sainte-Ca­the­rine Est, Mon­tréal. T. 438-387-3622 ou www.dis­trict­vi­deo­lounge.com ou www.jim­my­moore.ca

AN­DRÉ C. PASSIOUR

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.