SE FONDRE DANS L’AUTRE

Fugues - - Entrevue_ Avec Le Réalisateur Christophe Honoré - YVES LA­FON­TAINE

MMa­thieu,hi un jjeune QQué­bé­coi­sé­béi so­li­taire s’est exi­lé à Ber­lin pour prendre un nou­veau dé­part. Il res­sent vite l’iso­le­ment de l’étran­ger sans at­tache. Quand il ren­contre Mat­thias, en­fin il re­vit. En plus, le beau et cha­ris­ma­tique Mat­thias est tout ce que Ma­thieu rêve d’être. Très vite l’in­té­rêt de Ma­thieu pour Mat­thias s’in­ten­si­fie, en de­ve­nant une ob­ses­sion. Il com­mence alors à se trans­for­mer pour in­car­ner l’ob­jet de son dé­sir, coupe ses che­veux et change de look. Quand Mat­thias a un ac­ci­dent de moto, l’oc­ca­sion est trop par­faite : Mat­thew peut de­ve­nir Mat­thias. Hom­mage mi­ni­ma­liste au night­life ber­li­nois et à l’en­voû­te­ment des films éro­tiques gais, le pre­mier long mé­trage du réa­li­sa­teur ca­na­dien Drew Lint, M/M éta­blit nage entre ex­pé­ri­men­ta­tion for­melle et nar­ra­tion pure et simple. Entre Ma­thieu et Mat­thias, l’at­ti­rance sexuelle est évi­dente, mais il y a plus : une connexion mé­ta­phy­sique, une vo­lon­té de se fondre l’un dans l’autre… voire de se rem­pla­cer. De fac­ture ori­gi­nale, ce long-mé­trage est un th­riller sur l’iden­ti­té queer, par­fois an­gois­sant et to­ta­le­ment es­thé­ti­sant. Les amou­reux de Ber­lin y re­trou­ve­ront l’ir­ré­sis­tible pouls de cette ville, son mé­tro aé­rien, ses ga­le­ries d’art im­ma­cu­lées, ses ruines, sa tech­no mi­ni­male ma­gné­tique. Le tout au ser­vice d’un ré­cit re­nou­ve­lant la fi­gure du so­sie.

M / M se­ra pré­sen­té dans le cadre de la 31e édi­tion du fes­ti­bal image+NA­TION, qui se tien­dra du 22 no­vebre au 2 dé­cembre.Vi­si­tez Fugues.com pour vi­sion­ner un ex­trait du film.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.