L’ENDOCTRINEMENT COMME THÉ­RA­PIE

Fugues - - Festival_ Du 22 Novembre Au 2 Décembre - YVES LA­FON­TAINE

Lorsque l'ado­les­cente Ca­me­ron Post, ori­gi­naire du Mon­ta­na, est prise en fla­grant dé­lit avec une autre fille sur le siège ar­rière d'une voi­ture le soir du bal, elle est ra­pi­de­ment en­voyée par ses pa­rents au «God's Pro­mise», un pen­sion­nat re­li­gieux iso­lé qui pré­tend soi­gner les ado­les­cents souf­frant d’at­ti­rance en­vers le même sexe par des thé­ra­pies de conver­sion sexuelle. La res­pon­sable du centre s’est don­née pour mis­sion de sau­ver ces jeunes et de les re­mettre dans le droit che­min après avoir ex­pé­ri­men­té ses mé­thodes sur son frère. Par­mi les pen­sion­naires, Ca­me­ron fait la connais­sance d’Adam, de Mark l'in­tro­ver­ti et de Jane la grande gueule. Par-de­là leurs dif­fé­rences, tous par­tagent cette fê­lure qui leur vaut d'être ici... ain­si que le dé­sir ar­dent de se sous­traire au plus vite à ce monde de règles et de normes. Si per­sonne ne veut les ac­cep­ter tels qu'ils sont, Ca­me­ron et sa bande agi­ront en consé­quence... Le film, très tou­chant, dé­nonce la vio­lence psy­cho­lo­gique su­bie par les ado­les­cents dans ce type de centres aux mé­thodes far­fe­lues prô­nant la haine de soi et les consé­quences dra­ma­tiques qui peuvent en ré­sul­ter. Sa­chez que se­lon un ré­cente en­quête du William Ins­ti­tute de UCLA, près de 700 000 adultes LGBTQ aux États-Unis ont su­bi une thé­ra­pie de conver­sion – ce qui est lé­gal dans 41 états – et 57 000 ado­les­cents ont être sui­vis par des conseillers spi­ri­tuels avant d’avoir 18 ans.

THE MISEDUCATION OF CA­ME­RON POST se­ra pré­sen­té dans le cadre de la 31e édi­tion du fes­ti­bal image+NA­TION, qui se tien­dra du 22 no­vebre au 2 dé­cembre.Vi­si­tez Fugues.com pour vi­sion­ner un ex­trait du film.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.