SOR­TIR DU SI­LENCE ET DE LA TRIS­TESSE

Fugues - - Festival_ Du 22 Novembre Au 2 Décembre -

Co­pro­duc­tion entre le Pa­ra­guay, l'Al­le­magne, l'Uru­guay, le Bré­sil, la Nor­vège et la France, LES HÉRITIÈRES met en scène Che­la et Chi­qui­ta, deux femmes pro­ve­nant de fa­milles bien nan­ties d’Asun­cion, au Pa­ra­guay, en couple de­puis plus de 30 ans. Alors que les dettes de Chi­qui­ta forcent les deux femmes à vendre leurs pos­ses­sions an­ces­trales, Chi­qui­ta se voit em­pri­son­née pour fraude. C’est alors que Che­la, désem­pa­rée, tente de vivre seule dans cette mai­son qui se vide peu à peu de ses pos­ses­sions. Par un con­cours de cir­cons­tances, celle qui n’avait pas conduit sa voi­ture de­puis des lustres, com­mence à faire le taxi pour des femmes plus âgées. Puis pour l’in­tri­gante An­gy, plus jeune. C’est alors que les che­mins qui mènent à Asun­cion chan­ge­ront. Pour son pre­mier long-mé­trage, le réa­li­sa­teur pa­ra­guayen Mar­ce­lo Mar­ti­nes­si re­çoit un ac­cueil cha­leu­reux dans de nom­breux fes­ti­vals de films in­ter­na­tio­naux, no­tam­ment au pres­ti­gieux Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du film de Ber­lin. Ré­com­pen­sé à la Ber­li­nale par dif­fé­rents prix dont l’Ours d’Ar­gent de la meilleure ac­trice, ce film dresse de ma­nière in­time et dé­li­cate le por­trait d’une femme com­plè­te­ment se­couée dans ses ha­bi­tudes quo­ti­diennes par de pro­fonds bou­le­ver­se­ments. Sans conteste LesHé­ri­tières/LasHe­re­de­ras offre une es­thé­tique sin­gu­lière, presque do­cu­men­taire, à l’image de l’his­toire ra­con­tée. Les per­son­nages (comme leurs in­ten­tions) se dé­voilent len­te­ment, au rythme d’un scé­na­rio non dé­nu­dé de sus­pense, de par ce sen­ti­ment d’at­tente que pro­cure l’en­semble de l’oeuvre, où les si­lences et les re­gards sont souvent élo­quents. D’ailleurs, cette las­si­tude res­sen­tie par Che­la, est ad­mi­ra­ble­ment tra­duite par l’es­thé­tique et la trame nar­ra­tive, sans ou­blier le jeu d’Ana Brun: une in­ter­pré­ta­tion sur plu­sieurs ni­veaux, pro­cu­rant un sus­pense émo­tif cer­tain, une évo­ca­tion de ses dé­si­rs. Les héritières pose né­ces­sai­re­ment son re­gard sur un couple les­bien vieillis­sant, mais il se veut avant tout une ob­ser­va­tion des classes, du dé­sir, de la femme, sans ou­blier la las­si­tude qui peut s’ins­tal­ler chez un couple et le dé­sir d’ac­com­plis­se­ment in­di­vi­duel, qui consti­tuent le coeur de la trame nar­ra­tive. 6 JU­LIE VAILLANCOURT

LES HÉRITIÈRES se­ra pré­sen­té dans le cadre de la 31e édi­tion du fes­ti­bal image+NA­TION qui se tien­dra du 22 no­vembre au 2 dé­cembre. Vi­si­tez Fugues.com pour vi­sion­ner un ex­trait du film.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.