UNE IN­TROS­PEC­TION RÉ­VÉ­LA­TRICE

Fugues - - Région De Québec_ Info - ÉRIC WHITTOM

Du 30 oc­tobre au 24 no­vembre, le Théâtre de la Bor­dée pré­sente TheD­ra­gon­flyofC­hi­cou­ti­mi, une pièce du dra­ma­turge et au­teur qué­bé­cois Lar­ry Trem­blay da­tant de 1993 et mise en scène par Pa­tric Sau­cier as­sis­té d’Ed­wige Mo­rin. Les ama­teurs de théâtre de Qué­bec ont eu la chance de voir d’autres créa­tions de Lar­ry Trem­blay: Le­çon d’ana­to­mie à la Bor­dée en 2005 etL’oran­ge­raieau Théâtre du Trident en 2016. Dans TheD­ra­gon­flyofC­hi­cou­ti­mi - ville d’ori­gine de Lar­ry Trem­blay, les co­mé­diens Jack Ro­bi­taille, qui a joué dans L’oran­ge­raie, et Sa­rah Ville­neuve-Des­jar­dins ( In­cen­dies au Trident en mars 2018, Bel­le­fa­mille au Théâtre La Roche à Veillon de Saint-JeanPort-Jo­li pen­dant l’été 2017) in­ter­prètent res­pec­ti­ve­ment les rôles de Gas­ton Tal­bot et de la mère de ce der­nier. Cette pièce in­tros­pec­tive sur le thème de l’iden­ti­té qué­bé­coise est jouée avec des mots d’anglais, mais com­pré­hen­sibles pour des Qué­bé­cois fran­co­phones, se­lon la Bor­dée. Cette pièce a d’ailleurs été jouée pour la pre­mière fois en mai 1995 au Théâtre d’Au­jourd’hui, dans le cadre du Fes­ti­val de théâtre des Amé­riques, an­née ré­fé­ren­daire au Qué­bec. «Après des an­nées de si­lence ré­sul­tant d’un trau­ma­tisme, Gas­ton Tal­bot, ori­gi­naire de Chi­cou­ti­mi, se ré­veille d’un rêve étrange pour dé­cou­vrir qu’il a per­du l’usage de sa langue ma­ter­nelle, ra­conte la Bor­dée sur son site Web. Dans un anglais syn­taxi­que­ment conta­mi­né par le fran­çais, il fait le ré­cit de sa vie et de ce rêve où il se trans­forme en li­bel­lule (dragonfly), dé­vore sa mère, s’en­vole au­des­sus de sa ville na­tale avant de s’écra­ser dans le dou­lou­reux sou­ve­nir d’un drame sur­ve­nu du­rant son ado­les­cence. Par de nom­breux dé­tours, men­songes, ré­trac­ta­tions, il parle de lui, de sa mère, de sa re­la­tion am­bi­guë avec Pierre Ga­gnon, son ami d’en­fance, pour fi­na­le­ment ré­vé­ler l’ori­gine de son trau­ma­tisme.» Les re­pré­sen­ta­tions ont lieu du mar­di au sa­me­di, à 19h30, à l’ex­cep­tion des sa­me­dis 17 et 24 no­vembre à 16h et le mar­di 20 no­vembre à 13h. Les billets sont en vente sur le site Web de la Bor­dée (bor­dee.qc.ca) au prix de 28$ pour les 30 ans et moins, 33$ pour les 60 ans et plus et 38$ pour les autres spec­ta­teurs (taxes et frais de ser­vice non in­clus).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.