LA MAGIE DE LA DANSE ET DU CONTE

Fugues - - Sortir - MI­CHEL JOANNY FURTIN

Ima­gi­nez que les per­son­nages du village sous votre arbre de Noël prennent vie sous la magie d’une co­mé­die mu­si­cale. Pro­duit par Québec Is­sime, «Dé­cembre» en­chan­te­ra nos soirées comme un bon­bon dans le ca­len­drier de l’Avent. Serge G Groulx par­ti­cipe à ce conte musical très qué­bé­cois de Noël de­puis la toute pre­mière en 2003.

«J’aime bien jouer, chan­ter et dan­ser; ce sont mes forces», af­firme Serge, qui est aux anges quand un spec­tacle réunit ses trois ta­lents. Danseur, chan­teur et co­mé­dien, serge G. Groulx cu­mule 35 ans de car­rière dont 15 ans avec le spec­tacle de Noël de Québec Is­sime, Dé­cembre, qui se­ra à l’af­fiche du 13 au 30 dé­cembre pour une 16e sai­son au Théâtre Mai­son­neuve de la Place des Arts. Serge G Groulx est l’un des six ar­tistes fi­dèles – et le seul danseur ! – en­core au ren­dez-vous, chaque an­née, de­puis la toute pre­mière re­pré­sen­ta­tion en 2003: le di­rec­teur musical Étienne Rat­thé, sylvain Do­ré, na­ta­lie Byrns les chan­teurs et les soeurs Ka­rine et Ca­ro­line Ri­ve­rin. An­dré À cette dis­tri­bu­tion se sont gref­fés au fil du temps, entre autres, Marc- For­tin, Bryan Au­det et, pour une se­conde an­née, Marc her­vieux. Avec 8 dan­seurs, 12 chan­teurs (8 adultes et 4 en­fants) ac­com­pa­gnés par 3 mu­si­ciens (sur scène), ils sont 23 ar­tistes et au­tant de tech­ni­ciens qui éveille­ront la magie du temps des fêtes. «Au fil des ans, la pro­duc­tion s’est étof­fée, ob­serve Serge G. Groulx, et Dé­cembre a connu un suc­cès po­pu­laire sans pré­cé­dent de­puis sa créa­tion en 2003 et ce, même en ré­gion, en plus d'avoir une ré­si­dence ar­tis­tique à la place des arts chaque Noël».

LA DANSE COMME CATHARSIS

«Nous étions cinq en­fants à la mai­son. Mes frères et ma soeur, plus vieux, pra­ti­quaient la danse so­ciale. Les quatre gar­çons de la fra­trie s’y sont tous exer­cés. Si mes trois frères se sont di­ri­gés vers d’autres sports comme le ho­ckey, à mon époque, le Ri­ta­lin n’exis­tait pas et pour gé­rer ce qui, sans le sa­voir, était un TDAH (trouble dé­fi­ci­taire de l’at­ten­tion avec hy­per­ac­ti­vi­té), la danse so­ciale était une bonne chose et je m’y suis consa­cré de 9 à 20 ans. J’ai même ob­te­nu quelques titres ré­gio­naux et pro­vin­ciaux. J’ai pas mal ap­pris sur le tas et lors d’une au­di­tion à Toronto, j’ai dé­cou­vert mes propres ta­lents: ma pre­mière force, c’est le mi­mé­tisme; et la se­conde, c’est que je sais me vendre !» Ins­tal­lé à Montréal de­puis la fin des an­nées 80, il a par­ti­ci­pé à nombre de pro­duc­tions: LaCa­geauxFolles,Chi­ca­go,Un­vio­lon­sur­le­toit,Chan­tons­sous la­pluie, et plu­sieurs va­rié­tés à la TV dont, entre autres, les PrixGé­meaux, Les­dé­mons les Mé­tros­tar­sou… du­mi­di ! «De mon père, j’ai hé­ri­té le rythme et la voix, et de ma mère l’éner­gie. En ce qui concerne mon orien­ta­tion sexuelle, j’ai fait mon co­ming-out à 15 ans au­près de ma mère, mon al­liée qui en a en­suite in­for­mé le reste de la fa­mille. Comme je pra­ti­quais la danse, on m’a sou­vent trai­té de "fif". Je pense que je cher­chais chez les autres hommes ce que je n’ai­mais pas chez moi. En fait, je ne vis vrai­ment que sur scène. C’est là que je me sens moi-même, que j’existe et que j’ai trou­vé ma rai­son de vivre.»

«DÉ­CEMBRE» PAR QUÉBÉC IS­SIME, du 13 au 30 dé­cembre au Théâtre Mai­son­neuve, du jeu­di au sa­me­di à 19h30, et à 14h les sa­me­di et di­manche (2h30 avec en­tracte) www.que­be­cis­sime.net

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.