RUE SAINTE-CA­THE­RINE EST, MÉ­TRO BEAU­DRY ET IL Y A LONG­TEMPS QUE JE T’AIME, JE NE T’OUBLIERAI JA­MAIS

Fugues - - À Lire -

Deux beaux clas­siques pour of­frir ou s’of­frir en ca­deau : les ro­mans RueSainte-Ca­the­ri­neEst,mé­troBeau­dry et Ilya­long­temps que­jet’aime,je­net’ou­blie­rai­ja­mais de De­nis-Mar­tin Cha­bot. Plus tôt cette an­née, De­nis-Mar­tin a ob­te­nu le Prix d’hon­neur 2017 du «Prix du ro­man gay» pour ces deux titres. Ré­com­pen­sant les ro­mans d’ins­pi­ra­tion ho­mo­sexuelle mas­cu­line, ce concours vise à favoriser la vi­si­bi­li­té des au­teurs. Les deux ro­mans pri­més ra­content la vie d’hommes et de femmes gaies à Montréal, et leurs pé­ri­pé­ties au­tour du monde pen­dant plus de trois dé­cen­nies. Cha­bot sait ra­con­ter avec des faits, des des­crip­tions et une ma­nière de sou­te­nir notre in­té­rêt, rendre ses per­son­nages at­ta­chants et cré­dibles et dres­ser un por­trait vrai et sans ju­ge­ment de [la com­mu­nau­té LGBT. Une sa­ga bien de son temps, trai­tant de pro­blèmes et de si­tua­tions fa­mi­liers à bien des gais et lesbiennes. «Je n’écris pas des livres gais » ex­plique De­nis-Mar­tin Cha­bot. « En re­vanche, j’écris des ro­mans contem­po­rains, uni­ver­sels, avec des per­son­nages is­sus des com­mu­nau­tés LGBTQ+. Les deux ro­mans de De­nis-Mar­tin Cha­bot sont dis­po­nibles en ligne et dans les bonnes li­brai­ries. Il suf­fit par­fois de les com­man­der. 6 CAR­TIER LOGAN RUE SAINTE-CA­THE­RINE EST, MÉ­TRO BEAU­DRY + IL Y A LONG­TEMPS QUE JE T’AIME, JE NE T’OUBLIERAI JA­MAIS / De­nis-Mar­tin Cha­bot, Édi­tions La Se­maine,

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.