L’AT­TRAC­TION DE LA TRAC­TION

Géo Plein Air - - Escapadesgpa -

Une belle jour­née froide, en­so­leillée et ven­teuse : voi­là la com­bi­nai­son par­faite pour une ac­ti­vi­té en­le­vante de glisse sur neige. Ren­dez-vous avec Re­né Jo­bin pour une séance de ski cerf-vo­lant au pe­tit lac Magog, entre Magog et Sherbrooke. On en­file le har­nais, on chausse les bottes de ski al­pin… Bien em­mi­tou­flés, casque sur la tête, on est fin prêts pour re­joindre le ter­rain de jeu tout proche : un lac avec un cou­vert de neige ni trop épais ni trop mince, et celle-ci n’est ni trop fraîche ni trop vieille ! Après une courte for­ma­tion sur les dif­fé­rentes sortes de cerfs-vo­lants de trac­tion, on ap­prend les ru­di­ments du mon­tage, puis, sans skis, à ma­nier sa voile, en de­mi-lune et bor­dée d’une tige ri­gide. Une fois la voile dé­col­lée, en­core faut-il la gar­der dans les airs en jouant gen­ti­ment de la barre de di­rec­tion. La voile n’aime pas du tout les coups brusques !

C’est par­ti en­suite pour un es­sai sur skis… La glisse est un vrai bon­heur, mais on prend vite de la vi­tesse et le pro­blème est de s’ar­rê­ter avant d’avoir peur ou d’opé­rer un vi­rage à faible vi­tesse. Au bout de quelques es­sais ra­tés, avec l’as­sis­tance de Re­né en mo­to­neige pour dé­mê­ler les cor­de­lettes de la voile ou pour se re­le­ver, je fi­nis par prendre un peu d’as­su­rance et réus­sis quelques vi­rages quand le vent n’est pas trop fort. Le temps passe vite à se ba­la­der ain­si sur la sur­face ge­lée, en ten­tant d’amé­lio­rer un style for­cé­ment moins beau que ce­lui de tous ces joyeux lu­rons qui font des pi­rouettes sur le lac avec leurs voiles co­lo­rées. Au se­cours, j’ai la pi­qûre !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.