Com­ment bien magasiner son fat bike

Le fat bike a su conqué­rir le coeur des ama­teurs de plein air qué­bé­cois. Mais avant de « fat­ter », en­core faut-il choi­sir la bonne mon­ture.

Géo Plein Air - - Sommaire -

Le vé­lo à pneus sur­di­men­sion­nés (VPS) est en­core très as­so­cié à l’hi­ver, au Qué­bec. La preuve: l’Of­fice qué­bé­cois de la langue fran­çaise re­com­mande les sy­no­nymes « vé­lo sur neige », « vé­lo d’hi­ver » et « vé­lo à neige » pour dé­si­gner la bé­cane do­due.

Mais, comme l’ex­plique Be­noît Har­vey, qui tra­vaille à la bou­tique Ma­thieu Per­for­mance, à Qué­bec, on peut la ré­ser­ver à autre chose que les bancs de neige. «Ces der­nières an­nées, on parle de plus en plus de cy­clo­tou­risme fo­res­tier, ou bi­ke­pa­cking. Ce­la consiste à com­bi­ner la ran­don­née en fat bike avec une aven­ture de plu­sieurs jours dans la na­ture, en au­to­no­mie », ex­plique-t-il.

Les VPS d’aven­ture doivent entre autres pou­voir ac­com­mo­der des sa­coches de cadre. En ce sens, ils dif­fèrent lé­gè­re­ment de ceux des­ti­nés à un usage hi­ver­nal. «Ils ont toute la vis­se­rie né­ces­saire pour per­mettre le trans­port de sa tente, de son ma­té­riel de cui­sine, et ain­si de suite», sou­ligne l’ex­pert ès cy­clisme. Des com­pa­gnies comme Nor­co, Sal­sa et la qué­bé­coise Pa­no­ra­ma fa­briquent ce type de vé­lo.

SUS­PEN­SION, PNEUS ET FREINS

La vaste ma­jo­ri­té des mo­dèles de sont dé­pour­vus de sus­pen­sions – on les dit alors ri­gides. Quelques-uns se sont néan­moins vu gra­ti­fier de ces dis­po­si­tifs per­met­tant d’amor­tir les chocs. Ceux-ci sont in­utiles lors­qu’on roule ex­clu­si­ve­ment sur des ter­rains mous, comme la neige ou le sable, mais peuvent faire toute la dif­fé­rence en ma­tière de confort lors d’ex­pé­di­tions en sen­tiers fo­res­tiers ou mon­ta­gneux.

Tous les mo­dèles de fat bike sont do­tés de roues pou­vant ac­cueillir des pneus d’une lar­geur maxi­male de 12,7 cm (5 po). Si vous ache­tez une mon­ture usa­gée, faites ce­pen­dant at­ten­tion : ce stan­dard ne s’était pas en­core im­po­sé il y a trois ans. « Pour pé­da­ler sur la neige, je re­com­mande des pneus d’une lar­geur de 4 à 5 po. L’été, on peut se tour­ner vers des 3 po, qui sont plus rou­lants », conseille Be­noît Har­vey.

On dit par­fois d’un fat bike qu’il est l’équi­valent sur deux roues d’un tank. Con­si­dé­rant son poids qui frôle les 20 kg (44 lb), nous ne sommes pas loin de cette réa­li­té! Des freins à disque hy­drau­liques de bonne qua­li­té sont donc in­dis­pen­sables pour ra­len­tir un tel monstre. «Pour frei­ner, ce type de sys­tème exige le dé­pla­ce­ment d’huile. Celle-ci doit ce­pen­dant pou­voir sup­por­ter les tem­pé­ra­tures basses afin de bien fonc­tion­ner l’hi­ver », pré­vient ce­lui qui est lui-même un « fat­teux » convain­cu.

DES PRIX «DOUX»

Un bon VPS d’hi­ver doit être do­té de pi­gnons avant et ar­rière as­sez souples pour s’adap­ter à des ter­rains et des condi­tions par­fois dif­fi­ciles. S’ils sont trop res­tric­tifs, ils vous for­ce­ront par exemple à grim­per les bosses à cô­té de votre vé­lo plu­tôt que des­sus. «Avec un pi­gnon de 32 dents à l’avant et un de 48 dents à l’ar­rière, on se dé­brouille bien», ex­plique-t-il. Pour un vé­lo des­ti­né au bi­ke­pa­cking, on gagne à op­ter pour un 30-50.

Un mo­dèle de fat bike d’en­trée de gamme coûte en­vi­ron 1000 $, alors qu’un de mi­lieu de gamme se dé­taille plu­tôt 1500 $. Dans les deux cas, les ma­chines per­mettent de s’ini­tier à l’ac­ti­vi­té, mais pas né­ces­sai­re­ment de per­for­mer. Dans ce cas, il faut plu­tôt pré­voir un bud­get de 2000 $, au bas mot, af­firme Be­noît Har­vey. «Fuyez tout ce qui coûte moins de 1000 $ et qu’on re­trouve dans les grandes sur­faces», ajoute-t-il sans dé­tour.

Que pen­ser des fat bikes à as­sis­tance élec­trique ?

Comme les vé­los de mon­tagne à as­sis­tance élec­trique, ces fat bikes sont mal­heu­reu­se­ment en­core peu com­muns au Qué­bec. Qui plus est, ils ne se­raient pas en­core tout à fait au point, in­dique le spé­cia­liste. «Nous en avons ven­du quelques-uns il y a deux ans. Leurs pro­prié­taires ont été for­te­ment dé­çus de la per­for­mance, qui était en de­çà de leurs es­pé­rances. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.