NE PAS S’AR­RÊ­TER AU MOT «LAINE»

Géo Plein Air - - Actualité -

S’ils le pou­vaient, Isa­belle Mar­cotte et Hen­ry Cho pas­se­raient as­su­ré­ment tout leur temps libre à leur cha­let si­tué à Saint-Da­mien, dans La­nau­dière. À la place, le couple de qua­ran­te­naires s’y rend toutes les fins de se­maine afin de pui­ser l’ins­pi­ra­tion né­ces­saire pour faire gran­dir Le Bon­ne­tier, la marque de vê­te­ments qu’ils ont créée en­semble il y a bien­tôt cinq ans. «La vie de cha­let est le fil conduc­teur de notre en­tre­prise. Nos pro­duits sont faits pour s’adap­ter à notre mode de vie en na­ture », ex­plique Isa­belle. Le Bon­ne­tier offre trois ca­té­go­ries de vê­te­ments de plein air en prê­tà-por­ter, soit des chan­dails en laine mé­ri­nos, des chaus­settes de laine vierge et des chan­dails mous au de­si­gn fun­ky. Outre ces der­niers, tous les pro­duits sont faits à 100 % de laine mé­ri­nos im­por­tée de Nou­velle-Zé­lande, où on compte plus de mou­tons que d’ha­bi­tants. « Contrai­re­ment à d’autres marques, nous n’in­té­grons pas de ma­tières syn­thé­tiques, dont les qua­li­tés sont moins in­té­res­santes », sou­ligne-t-elle. L’en­semble de la pro­duc­tion, qui se chiffre à quelques mil­liers d’uni­tés par an­née, s’ef­fec­tue au Qué­bec.

Même si les ac­ti­vi­tés du Bon­ne­tier sont très sai­son­nières – le gros du chiffre d’af­faires est réa­li­sé pen­dant l’hi­ver –, ses pro­duits gagnent néan­moins à être uti­li­sés à l’an­née. Parce qu’ils éva­cuent ef­fi­ca­ce­ment l’hu­mi­di­té cor­po­relle, les bas en laine mé­ri­nos sont, par exemple, très pra­tiques du­rant les ran­don­nées pé­destres es­ti­vales. « Les pieds res­tent au sec au lieu de bai­gner dans l’in­con­fort, sy­no­nyme de fric­tion et d’am­poules. En plus, les bas ne re­tiennent pas les odeurs, ce qui est un plus lors d’ex­pé­di­tions de plu­sieurs jours », af­firme l’en­tre­pre­neure. Un con­seil : ne pas s’ar­rê­ter au mot « laine », qu’on as­so­cie à tort à la sai­son froide.

Les pro­duits du Bon­ne­tier sont ven­dus en ligne ain­si que dans une cin­quan­taine de points de vente au Qué­bec. Dans les pro­chaines an­nées, la marque de­vrait faire son ap­pa­ri­tion en On­ta­rio et dans l’Ouest ca­na­dien. www.le­bon­ne­tier.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.