TOUT SIM­PLE­MENT IDÉALES

Géo Plein Air - - Actualité - Les­tu­ques­ra­fal.ca

Nan­cy Le­mire se spé­cia­lise dans les couvre-chefs qui ont de la gueule. De­puis plus de cinq ans, la fon­da­trice des Tuques Ra­fal confec­tionne des tuques en élas­thanne « qua­si uniques » qu’elle com­mer­cia­lise aux quatre coins du Qué­bec. « Je chasse les beaux mo­tifs : j’en sé­lec­tionne de 175 à 200 dif­fé­rents par col­lec­tion. Avec un seul mo­tif, je peux pro­duire aus­si peu qu’une di­zaine de tuques », ex­plique celle qui a étu­dié en com­mer­cia­li­sa­tion de la mode. Une at­ten­tion qu’ap­pré­cie sa clien­tèle, com­po­sée à 85 % de femmes qui jouent de­hors.

C’est la quête de la tuque idéale qui a me­né la femme de 36 ans à se lan­cer en af­faires en 2013. Ra­pi­de­ment, elle constate qu’elle n’est pas la seule à re­cher­cher le « ti-kit-qui-fitte » ; la gent fé­mi­nine est pro­fon­dé­ment at­ta­chée à ce mor­ceau de la gar­de­robe. « Nos ventes doublent, voire triplent, chaque an­née. Cet hi­ver, nous pré­voyons écou­ler 5000 tuques dans la pro­vince », af­firme l’adepte de tri­ath­lon. Et les Tuques Ra­fal, ce sont aus­si des man­chettes, des housses pour vé­lo et des ban­da­nas, tous avec une iden­ti­té dis­tincte.

Fa­bri­qués à Trois-Ri­vières, les pro­duits sont ven­dus dans plu­sieurs ré­gions du Qué­bec, dans des bou­tiques choi­sies « pour qu’ils soient bien mis en va­leur ». La PME compte éga­le­ment pous­ser plus loin les ventes en ligne, qui re­pré­sentent pour l’ins­tant 30 % de ses re­cettes. Une dé­ci­sion d’af­faires

nd au­tant que per­son­nelle, sou­ligne celle qui tra­vaille à temps plein pour une agence de mar­ke­ting en Mau­ri­cie. « Les Tuques Ra­fal, c’est avant tout un pro­jet per­son­nel que je mène pour as­sou­vir une pas­sion. Mon but est qu’il de­meure viable », conclut Nan­cy Le­mire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.