Man­teaux et pan­ta­lons

Géo Plein Air - - Banc D’essai -

Man­teau et pan­ta­lon MEC Hy­dro­foil www.mec.ca Usage : ran­don­née, cam­ping, vé­lo hi­ver­nal, ra­quette, al­pi­nisme… Ca­té­go­rie : im­per-res­pi­rant Poids : 318 g (taille moyenne)

nd Ma­té­riaux : ny­lon re­cy­clé 40 de­niers, re­vê­te­ment Per­tex Shield avec une cote d’im­per­méa­bi­li­té de 20 000 mm, res­pi­ra­bi­li­té de 5000 g/m2/24 h

Prix 159 $ (man­teau) et 99 $ (pan­ta­lon)

À prix très abor­dable, on se pare de la tête aux pieds au­tant pour ré­sis­ter à tous les aléas mé­téo­ro­lo­giques ty­piques de nos entre-sai­sons qu’aux jour­nées hi­ver­nales au mer­cure va­riable ou aux soi­rées ora­geuses post-ca­ni­cule. Grâce à la tech­no­lo­gie Per­tex Shield, re­con­nue pour ses pro­prié­tés im­per­méables, cou­pevent et res­pi­rantes, cette co­quille nous pro­tège du mauvais temps. Aus­si, flexible et lé­ger en rai­son de sa construc­tion 2,5 couches, l’ensemble Hy­dro­foil ex­ten­sible si­gné MEC se trim­balle par­tout fa­ci­le­ment, nous gar­dant prêt à toute éven­tua­li­té.

Suite du Hy­dro­foil stan­dard, la nou­veau­té «ex­ten­sible » pro­met bien plus qu’une coupe qui sied avan­ta­geu­se­ment : elle per­met une li­ber­té de mou­ve­ment qui ré­pond aux at­tentes en ma­tière d’ac­ti­vi­té spor­tive. Son tis­su est aus­si plus res­pi­rant, ce qui mul­ti­plie les sports pour les­quels on en­file man­teau et pan­ta­lon, ain­si as­su­ré de res­ter au sec sans suf­fo­quer pen­dant l’ef­fort. Pour le pan­ta­lon: taille élas­tique, bou­tons-pres­sion, glis­sières la­té­rales trois-quarts et oeillets à la che­ville. Pour le man­teau : aé­ra­tion aux ais­selles, poi­gnets ajus­tables, cor­don élas­tique à l’our­let et ca­pu­chon ajus­table avec vi­sière. Tout a été pen­sé pour un usage mul­ti­fonc­tion. Rap­port qua­li­té-prix, cet ensemble de la coo­pé­ra­tive est dif­fi­cile à battre.

Man­teau Hel­ly Han­sen Li­faLoft www.hel­ly­han­sen.com Usage : des sen­tiers aux pentes de ski Ca­té­go­rie : iso­lant Poids : 310 g Ma­té­riaux : 100 % po­ly­es­ter (po­ly­amide) avec enduit d’un trai­te­ment dé­per­lant, iso­lant Li­faLoft (75 %) et Pri­maLoft (25 %)

Prix 300 $

À pre­mière vue, on peut se de­man­der si ce man­teau mince et lé­ger a ce qu’il faut pour nous gar­der au chaud et au sec, et ce, an­née après an­née. Le look mi­ni­ma­liste du pe­tit der­nier de Hel­ly Han­sen est at­tri­buable au nou­veau Li­faLoft, un ma­té­riau dé­ve­lop­pé en par­te­na­riat avec Pri­maLoft. Il a fal­lu quatre ans de re­cherche pour sa­tis­faire les at­tentes de l’équipe na­tio­nale de ski al­pin sué­doise, qui en vou­lait tou­jours plus, avec en­core moins.

La tech­no­lo­gie tex­tile in­no­va­trice re­tient plus d’air que le po­ly­es­ter, ce qui aug­mente le ca­rac­tère iso­lant du man­teau sans ajou­ter un gramme de plus sur la ba­lance. En fait, il pèse 20% de moins qu’un même man­teau en tis­su syn­thé­tique stan­dard. Qui plus est, non seule­ment la fibre n’ab­sorbe pas l’eau, mais elle pos­sède des pro­prié­tés hy­dro­phobes qui contri­buent à la mis­sion de bar­rière pro­tec­trice. Se­rait-ce un pre­mier choix pour les dé­luges de no­vembre ? Ab­so­lu­ment pas. On lui pré­fé­re­ra une co­quille im­per­méable. Tou­te­fois, pour toute autre ac­ti­vi­té en condi­tions plus sèches, il ne de­vrait pas nous dé­ce­voir.

Pour ce qui est de ses ca­rac­té­ris­tiques pra­tiques, on reste dans le mi­ni­ma­lisme: un ca­pu­chon iso­lé, deux poches ex­té­rieures et deux poches fourre-tout in­té­rieures. La base, quoi. Un man­teau simple, qu’on peut por­ter aus­si bien comme couche ex­té­rieure dans des ac­ti­vi­tés de plein air va­riées que comme couche iso­lante sup­plé­men­taire sous une mince co­quille souple en cas de froid ex­trême.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.