POUR UN HI­VER HORS DE L’OR­DI­NAIRE

Il y a tou­jours une foule de nou­veaux sports d’hi­ver à es­sayer. Et d’autres qu’on n’a en­core ja­mais osé ex­pé­ri­men­ter. En voi­ci cinq à mettre sur votre liste cette sai­son.

Géo Plein Air - - Escapades - par Mar­tine Le­tarte

Est-ce que ça fonc­tionne vrai­ment, ces peaux de phoque syn­thé­tiques ? se de­mande-t-on lors­qu’on se lance pour la pre­mière fois vers la mon­tagne pour vivre l’ex­pé­rience de la ran­don­née alpine. Oh que oui ! C’est im­pres­sion­nant de voir com­ment on n’a pas à lut­ter contre la gra­vi­té. On ré­siste d’abord à la ten­ta­tion de mar­cher comme si on avait des ra­quettes et on fait glis­ser ses skis, un peu comme en skis de fond, mais en di­rec­tion du som­met.

Au dé­part, on doit mon­ter à la gauche de la piste de ski Nan­sen, où il faut gar­der un oeil sur les skieurs qui dé­valent la pente sans tou­jours avoir le plein contrôle, ou énor­mé­ment de consi­dé­ra­tion ! En­suite, on peut dé­ci­der de pour­suivre sa mon­tée sur cette piste et ap­pré­cier la vue à cou­per le souffle, ou en­core, em­prun­ter le sous-bois et faire une ran­don­née plus pai­sible. C’est ce qu’on a choi­si.

La Ver­ti­go est char­mante à par­cou­rir pour une pre­mière ex­pé­rience. Sou­vent, on skie tout près de la piste da­mée, ce qui donne plu­sieurs oc­ca­sions de re­brous­ser che­min et de re­com­men­cer sa des­cente. Mal­gré la proxi­mi­té de la piste de ski al­pin, sou­vent très ani­mée, on trouve la tran­quilli­té dans le sous-bois et on se re­con­necte avec la na­ture. Cette an­née, on peut aus­si dé­cou­vrir cinq nou­veaux sous-bois sur les ver­sants Nord et Edge.

Une fois au mi­lieu de la mon­tagne, on dé­cide de re­des­cendre. Il faut d’abord re­ti­rer ses peaux, les ran­ger dans son sac à dos et adap­ter ses fixa­tions. On se dé­pêche, parce que les doigts gèlent ra­pi­de­ment! On sort en même temps ses vê­te­ments plus chauds, parce que l’ef­fort est ter­mi­né. On en­tre­prend main­te­nant la des­cente, qui s’ef­fec­tue tou­jours sur les pistes da­mées, à Trem­blant.

Es­sayer un nou­veau sport est tou­jours un dé­fi sti­mu­lant. Sur­tout lors­qu’il re­quiert beau­coup d’équi­pe­ment à ma­ni­pu­ler et de grandes dis­tances à par­cou­rir. Heu­reu­se­ment, à Trem­blant, le per­son­nel au centre de lo­ca­tion est de bon con­seil. On peut op­ter pour des skis larges pour ne pas faire de com­pro­mis sur les des­centes, ou en­core, pour des skis plus minces et plus lé­gers afin d’être plus ef­fi­cace en mon­tée. C’est aus­si im­por­tant de prendre le temps de bien choi­sir ses bottes pour être vrai­ment à l’aise et vivre une belle ex­pé­rience.

On nous re­met aus­si une carte des pistes qu’on peut em­prun­ter, et celles-ci sont bien ba­li­sées en fo­rêt. En cas de pé­pin, des écri­teaux in­diquent pré­ci­sé­ment où on se trouve dans la mon­tagne, avec le nu­mé­ro à com­po­ser en cas d’ur­gence.

Dans cet en­vi­ron­ne­ment sé­cu­ri­taire, c’est vrai­ment gé­nial de pou­voir se re­con­nec­ter à l’es­sence du sport. Les pre­miers skieurs de­vaient en ef­fet tou­jours mon­ter la mon­tagne à la sueur de leur front. C’est ce qu’on ap­pelle mé­ri­ter sa des­cente. Et on risque d’y prendre goût !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.