Les jeunes aux com­mandes

Mon pro­jet. Ma car­rière

Guide de Montréal-Nord - - JEUNES ACTION - NA­FI ALIBERT na­fi.alibert@tc.tc

EM­PLOI. An­non­cé au prin­temps der­nier, le nou­veau pro­gramme Mon pro­jet. Ma car­rière dé­marre cette se­maine en of­frant l’op­por­tu­ni­té à 20 jeunes nord-mon­tréa­lais de trans­for­mer leurs idées d’en­tre­prises en pro­jet d’af­faires viable.

La cor­po­ra­tion de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique com­mu­nau­taire de Mont­réal-Nord (CDEC) re­cherche dès au­jourd’hui 20 por­teurs de pro­jets âgés de 18 à 30 ans qui sou­haitent créer leur propre em­ploi. «Sans qu’ils soient né­ces­sai­re­ment ren­dus loin dans la des­crip­tion de ce pro­jet, nous re­cher­chons d’abord des gens dy­na­miques, créa­tifs et mo­ti­vés », par­tage Jean-Fran­çois Gos­se­lin, le di­rec­teur gé­né­ral de la CDEC.

CONCRÉ­TI­SER L’EN­VIE D’EN­TRE­PRENDRE DES JEUNES DU QUAR­TIER

Ce pro­gramme d’ac­com­pa­gne­ment vise à for­mer les 20 en­tre­pre­neurs en herbe aux fon­da­men­taux du monde des af­faires tout en les ou­tillant pour développer et as­su­rer la pé­ren­ni­té de leur fu­ture en­tre­prise, au tra­vers de cours théo­riques, de sui­vis per­son­na­li­sés, d’ate­liers pra­tiques et de ju­me­lages avec un men­tor dé­jà éta­bli dans le mi­lieu.

« Il faut tout un vil­lage pour éle­ver un en­fant », dit le pro­verbe. « À Mont­réal-Nord on a be­soin de toute la com­mu­nau­té pour nos jeunes », af­firme M. Gos­se­lin

C’est la rai­son pour la­quelle, la CDEC a d’ores et dé­jà conclu une en­tente, non seule­ment avec la Chambre de Com­merce de Mont­réal-Nord pour or­ga­ni­ser des vi­sites d’en­tre­prises et trou­ver des men­tors ; mais aus­si avec PME-Mont­réal, qui ap­porte un sou­tien fi­nan­cier aux en­tre­prises en dé­mar­rage.

Res­tau­ra­tion, li­brai­rie, fleu­riste, gar­de­rie, in­fo­gra­phie, etc. Tout type de pro­jet est re­ce­vable, « tant qu’il reste dans la lé­ga­li­té », tient tout de même à pré­ci­ser M. Gos­se­lin.

« Les can­di­dats doivent juste gar­der en tête que lors­qu’on dé­marre une en­tre­prise, on com­mence sou­vent seul et il faut être conscient du degré d’im­pli­ca­tion re­quis», ajoute-t-il, en spé­ci­fiant que le pro­gramme s’étale sur 42 se­maines et que les par­ti­ci­pants se­ront ré­mu­né­rés 11,25$/heures, à rai­son de 30 h par se­maine.

UNE FOR­MULE MAGIQUE

Quelques mois avant la CDEC, le Car­re­four Em­ploi-Jeu­nesse-Bou­ras­sa-Sau­vé (CJE) a lan­cé un pro­gramme si­mi­laire. Sur les 10 jeunes en­tre­pre­neurs ins­crits au dé­part de l’aven­ture en fé­vrier der­nier, 9 sont par­ve­nus à concré­ti­ser leurs idées d’en­tre­prises et de­vraient en­re­gis­trer des ventes opé­ra­tion­nelles d’ici le 30 no­vembre, date de fin de ce pro­jet-pi­lote.

« Notre ob­jec­tif ini­tial était de voir au moins la moi­tié de ces jeunes al­ler jus­qu’au bout. Ce pro­jet a vrai­ment por­té ses fruits, et cer­tains des par­ti­ci­pants sont même dé­jà en af­faires », se fé­li­cite Ja­vier Ma­drid, co­or­don­na­teur à l’en­tre­pre­neu­riat au CJE.

C’est le cas de Thier­ry Tous­saint et de sa marque de vê­te­ments urbains Ici MTL qui est dé­sor­mais ven­due dans trois points de vente de la mé­tro­pole ; de Svens Té­lé­maque qui a dé­ve­lop­pé son ex­per­tise pour dé­ce­ler les cas de har­cè­le­ment à l’école; ou en­core de Mo­ham­mad Awa­da qui tente de dé­mo­cra­ti­ser son ap­pli­ca­tion de « salle d’étude vir­tuelle » au Col­lège Ro­se­mont. « Ce pro­jet est en­core à la phase de test, mais il est très pro­met­teur et pour­rait se gé­né­ra­li­ser à d’autres cé­geps », pense M. Ma­drid avant de rap­pe­ler que «l’im­por­tant n’est pas l’ori­gi­na­li­té du pro­jet, mais l’em­ploi qui se­ra créé » en bout de ligne.

C’est dans ce même ob­jec­tif d’em­ploya­bi­li­té que la CDEC lance Mon pro­jet. Ma car­rière. Les can­di­dats ont jus­qu’au 10 no­vembre pour sou­mettre leur ap­pli­ca­tion via le site de la CDEC.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.