Un jeune plein d’idées élu maire d’un jour à Mont­réal-Nord

Guide de Montréal-Nord - - LA UNE - NI­CO­LAS LE­DAIN ni­co­las.le­dain@tc.tc

Dé­MO­CRA­TIE. élève de cin­quième an­née à l’école pri­maire Jules-Verne, le jeune Que­neau Dal­ma­cy a rem­por­té l’élec­tion de maire d’un jour de Mont­réal-Nord. Il a sé­duit le ju­ry par son élo­quence et sa vo­lon­té de faire rayon­ner son quar­tier.

Lors de cet évé­ne­ment or­ga­ni­sé par la mai­rie d’ar­ron­dis­se­ment et la Com­mis­sion sco­laire de la Pointe-de-l’île, onze can­di­dats pro­ve­nant de onze écoles pri­maires de Mont­réal-Nord de­vaient pré­sen­ter un pro­jet pour leur quar­tier. Le ju­ry com­po­sé de la mai­resse Ch­ris­tine Black, de la conseillère Chan­tal Ros­si et de l’ani­ma­trice Na­dège St-Phi­lippe avait la lourde charge de les dé­par­ta­ger pour élire le maire ou la mai­resse d’un jour. Que­neau a fait la dif­fé­rence avec « Coup de cha­peau », un pro­gramme qui per­met­tra de re­layer sur le site in­ter­net de l’ar­ron­dis­se­ment les bons coups réa­li­sés dans les écoles nord-mont­réa­laises.

«C’est comme une bé­né­dic­tion. Je ne m’y at­ten­dais pas, car les autres étaient vrai­ment très bons, ils se sont sur­pas­sés, mais j’ai pas­sé tout mon temps à tra­vailler et je me suis beau­coup exer­cé de­vant mon mi­roir pour pra­ti­quer mon texte », confie le jeune gar­çon.

De l’avis des membres du ju­ry, la per­ti­nence de sa pro­po­si­tion et son dis­cours convain­cant ont per­mis à l’élève de l’école Jules-Verne de sor­tir du lot. Il faut dire que ce maire d’un jour ne manque pas d’idées pour Mont­réal-Nord.

« Je m’in­té­resse à la vie de mon quar­tier, sur­tout les bonnes nou­velles. Je vou­drais faire en sorte qu’il y ait moins de per­sonnes pauvres dans la rue, je vou­drais qu’il y ait plus de bacs de re­cy­clage, parce que par­fois on voit des dé­chets et je vou­drais une ville pré­sen­table pour les gens qui viennent », énu­mère Que­neau Dal­ma­cy.

S’il am­bi­tionne plu­tôt de faire car­rière sur les parquets de la NBA que dans une as­sem­blée po­li­tique, ce jeune nord-mon­tréa­lais a pour­tant les qua­li­tés d’un tri­bun se­lon son en­sei­gnant.

« Je sa­vais que c’était un bon can­di­dat. Il est tou­jours sou­riant, tou­jours très mo­ti­vé et il est bon pour ex­pri­mer ses sen­ti­ments. Je suis fier », avoue Weems St-Dic, en­sei­gnant de cin­quième an­née à l’école Jules-Verne.

UN EXER­CICE DE Dé­MO­CRA­TIE

Que­neau Dal­ma­cy est le neu­vième maire d’un jour élu à Mont­réal-Nord. De­puis 2010, l’ar­ron­dis­se­ment est le seul à or­ga­ni­ser un pro­ces­sus dé­mo­cra­tique au­tour de cet évé­ne­ment et les élèves non élus sont in­vi­tés à sié­ger en tant que conseillers lors d’une séance ex­cep­tion­nelle du conseil d’ar­ron­dis­se­ment.

« C’était pour nous un mo­ment émou­vant. On a vu tout le tra­vail qui a été fait dans les écoles pour élire leur re­pré­sen­tant et faire leur pré­pa­ra­tion. On a pu voir cer­tains jeunes qui étaient dé­çus, mais pour moi ils sont tous des ga­gnants », es­time Ch­ris­tine Black.

Se­lon Chan­tal Ros­si, cet exer­cice sert de dé­cou­verte de la vie dé­mo­cra­tique.

«Le but est que le jeune de­vienne un bon ci­toyen, qu’il voit ce qu’il peut faire dans la so­cié­té au ni­veau mu­ni­ci­pal. Chaque pro­jet était très in­té­res­sant et qua­si chaque pro­jet était fai­sable », sa­lue la conseillère de ville.

Il n’est d’ailleurs pas ex­clu que le pro­jet « Coup de Cha­peau » voie le jour dès la pro­chaine an­née sco­laire. Dans le pas­sé, plu­sieurs idées émises lors de cette élec­tion se sont concré­ti­sées dans l’ar­ron­dis­se­ment comme le car­na­val d’hi­ver, l’ex­po­si­tion sur Mont­réal-Nord or­ga­ni­sée à la Mai­son cultu­relle et com­mu­nau­taire l’an der­nier ou la ruelle verte der­rière l’école St-Vincent-Ma­rie.

(Pho­to TC Me­dia — Ni­co­las Le­dain)

Que­neau Dal­ma­cy a pu échan­ger avec la mai­resse et les conseillers et a fait la fier­té de l’école Jules-Verne et de son en­sei­gnant Weems St-Dic.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.