Faire en­tendre la voix de la com­mu­nau­té

Guide de Montréal-Nord - - LA UNE - NI­CO­LAS LEDAIN ni­co­las.ledain@tc.tc

CULTURE. In­ter­ve­nant de mi­lieu, Ken­ny Thomas va réa­li­ser un pro­jet mu­si­cal du­rant l’été avec des com­mu­nau­tés de Mon­tréal-Nord et Ho­che­la­ga. Les par­ti­ci­pants écri­ront des textes et choi­si­ront des échan­tillons pour com­po­ser une chan­son in­clu­sive.

Ce pro­jet in­ti­tu­lé «Sam­pli­ci­té vo­lon­taire» s’adresse à tous les ré­si­dents des quar­tiers ci­blés qui sou­haitent s’im­pli­quer dans cette dé­marche. À l’aide de sa col­lec­tion mu­si­cale, Ken­ny Thomas va ani­mer trois ses­sions dans Ho­che­la­ga et trois à Mon­tréal-Nord. En in­ter­ro­geant les par­ti­ci­pants sur leurs goûts, l’in­ter­ve­nant leur pro­po­se­ra plu­sieurs mu­siques à par­tir des­quelles ils de­vront sé­lec­tion­ner des échan­tillons (samples en an­glais). Il les ac­com­pa­gne­ra en­suite dans l’écri­ture de pa­roles, puis en­re­gis­tre­ra et com­pi­le­ra l’en­semble en un seul mor­ceau.

« Le dé­fi est de trou­ver des trucs et d’en faire de la ma­gie. Ça va être un casse-tête, mais le chal­lenge est de trou­ver quelque chose qui va plaire à tout le monde et qui va être co­hé­rent au ni­veau so­nore », ex­plique-t-il.

L’ob­jec­tif à tra­vers cette ini­tia­tive ar­tis­tique est de faire en­tendre la voix de com­mu­nau­tés qui font face à des bar­rières dans la so­cié­té. «Sam­pli­ci­té vo­lon­taire » s’ins­crit dans une dé­marche plus glo­bale por­tée de­puis 2015 par l’or­ga­nisme Exe­ko in­ti­tu­lée « Mé­tis­sages ur­bains ».

«On a une pos­ture de l’éga­li­té des in­tel­li­gences. On consi­dère que tout le monde est ou­tillé pour la par­ti­ci­pa­tion ci­toyenne. On re­joint donc des com­mu­nau­tés en re­trait comme les iti­né­rants, les im­mi­grants, les au­toch­tones… Notre tra­vail n’est pas d’of­frir de la bouffe, mais de nour­rir ces per­sonnes cultu­rel­le­ment », pré­cise Ja­son Pa­ré, char­gé de com­mu­ni­ca­tions pour Exe­ko.

In­ter­ve­nant de mi­lieu au centre des jeunes L’Es­cale de Mon­tréal-Nord, Ken­ny Thomas est aus­si un ar­tiste sous le nom de scène de Si­mon 16. Il a donc na­tu­rel­le­ment em­bar­qué dans ce pro­jet qui ras­semble le com­mu­nau­taire et la mu­sique.

«On va don­ner une ex­pres­sion ar­tis­tique à des gens iso­lés, que ce soit pour des rai­sons éco­no­miques ou des bar­rières lin­guis­tiques. Ça vient me re­joindre dans mes va­leurs », pense l’ani­ma­teur de « Sam­pli­ci­té vo­lon­taire ».

PRENDRE CON­FIANCE

Ken­ny Thomas sou­haite aus­si ai­der ces po­pu­la­tions à prendre con­fiance pour se faire en­tendre en so­cié­té. « Je crois beau­coup à la ré­ap­pro­pria­tion de l’es­pace pu­blic. La mu­sique est un lan­gage qui re­joint tout le monde et qui peut faire tom­ber ces bar­rières », sou­ligne-t-il.

C’est jus­te­ment un des ob­jec­tifs de l’or­ga­nisme Exe­ko à tra­vers le pro­gramme « Mé­tis­sages ur­bains ». « C’est un moyen de créer de la mixi­té so­ciale et de fa­vo­ri­ser l’échange entre les cultures. On donne leur chance à ces gens », pense Ja­son Pa­ré.

Par ailleurs, l’in­ter­ve­nant nord-mon­tréa­lais croit que l’as­pect col­lec­tif de cette dé­marche doit ins­pi­rer d’autres pro­jets dans ces quar­tiers.

« J’ai gran­di et je tra­vaille à Mon­tréal-Nord, je connais bien ces en­droits un peu lais­sés à eux-mêmes. On pro­pose souvent des choses sans que les gens soient im­pli­qués. Ce pro­jet pour­ra peut-être ou­vrir la porte à d’autres dé­marches col­lec­tives », es­père Ken­ny Thomas.

Les dates et lieux des ses­sions de « Sam­pli­ci­té vo­lon­taire » n’ont pas en­core été ar­rê­tés. Pour par­ti­ci­per au pro­jet, contac­tez sur Fa­ce­book l’or­ga­nisme Exe­ko ou Ken­ny Thomas sur sa page d’ar­tiste Si­mon 16.

(Photo Guide de Mon­tréal-Nord — Ni­co­las Ledain)

In­ter­ve­nant jeu­nesse, Ken­ny Thomas veut im­pli­quer des com­mu­nau­tés is­sues de l’im­mi­gra­tion et/ou pré­caires dans une pro­duc­tion mu­si­cale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.