Culti­ver «Il faut être conscient du temps dont on dis­pose et choi­sir ses se­mences en consé­quence, rap­pelle Louise Beau­re­gard, hor­ti­cul­tri­ce­de­si­gner à Ré­flex Pay­sage (re­flex­pay­sage.com). On doit op­ter pour

Fraî­cheur au jar­din pour cui­si­ner (et éco­no­mi­ser!) Culti­ver des lé­gumes qui coûtent cher à l’épi­ce­rie, c’est sy­no­nyme de grandes éco­no­mies. Ce n’est pas Louise Beau­re­gard, hor­ti­cul­trice-de­si­gner à ré­flex pay­sage (re­flex­pay­sage.com), qui vous di­ra le con

Guide Pratique - - Fraîcheur Au Jardin -

Pour

être ga­gnant, il fau­dra tou­te­fois sé­lec­tion­ner des va­rié­tés qui vous fe­ront éco­no­mi­ser. Par exemple, les ra­dis, ou­bliez ça! Un bou­quet ne coûte presque rien au su­per­mar­ché et, au jar­din, le feuillage est sou­vent pi­qué et le ren­de­ment, moyen. Pré­fé­rez des va­rié­tés qui vous don­ne­ront beau­coup de fruits et de lé­gumes et qui de­man­de­ront peu de tra­vail. Deux plants de concombres au jar­din vous don­ne­ront tel­le­ment de lé­gumes que vous pour­riez en avoir as­sez pour l’an­née (et même faire des cor­ni­chons lac­to­fer­men­tés). Deux plants de to­mates pro­dui­ront tel­le­ment aus­si que vous pour­rez mettre sous vide des to­mates en dés et évi­ter les conserves du com­merce. Ain­si, vous pour­rez cui­si­ner avec le fruit de vos ré­coltes pen­dant des mois. La bette à carde pro­dui­ra tard en sai­son, mais le ren­de­ment se­ra as­sez abon­dant pour que vous n’ayez pas be­soin de mettre des épi­nards dans votre pa­nier d’épi­ce­rie pen­dant des se­maines. Plan­tez deux ou trois plants de cou­leurs dif­fé­rentes et, une fois la ré­colte ter­mi­née, faites blan­chir les feuilles. Met­tez-les en­suite dans des bacs à gla­çons. Ain­si, vous au­rez tou­jours des cubes de bette à carde que vous pour­rez ajou­ter à vos smoo­thies ma­ti­naux. des va­rié­tés qui pro­duisent beau­coup et qui ne né­ces­sitent pas trop d’ef­forts. On veut maxi­mi­ser son temps et ob­te­nir un bon ren­de­ment sur un in­ves­tis­se­ment mi­ni­mal.»

La spé­cia­liste sug­gère éga­le­ment de culti­ver des va­rié­tés moins ac­ces­sibles sur le mar­ché, comme la bet­te­rave cy­lin­drique rouge ( Be­ta vul­ga­ris cras­sa), qui est faite sur le long et qui donne de belles tranches. Vos sa­lades se­ront spec­ta­cu­laires! Qui plus est, les feuilles se­ront dé­li­cieuses en pes­to. On aime ça, les deux pour un! Cette an­née, ma­dame Beau­re­gard avait aus­si culti­vé la fève bour­gogne, qui est d’une grande beau­té, nous le confir­mons! Tou­te­fois, elle perd mal­heu­reu­se­ment sa jo­lie cou­leur à la cuis­son. Pen­sez aus­si aux lé­gumes-ra­cines, qui res­te­ront au jar­din tard en sai­son (ils pour­ront même être ré­col­tés sous la neige ou au prin­temps pro­chain). De quoi pro­lon­ger le plai­sir le plus long­temps pos­sible!

Un der­nier con­seil de ma­dame Beau­re­gard? Com­men­cez par un pe­tit car­ré de culture. Vaut mieux ne pas vi­ser trop haut afin que vous gar­diez votre in­té­rêt pour le jar­di­nage et que ce­la ne de­vienne pas une cor­vée. D’an­née en an­née, rien ne vous em­pê­che­ra de culti­ver de plus grandes sur­faces, d’ajou­ter des plants co­mes­tibles à vos pla­tes­bandes ou en­core d’op­ter pour des bacs po­ta­gers. ✿

pra­tique

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.