Un tour­nage in­tense pour Mé­lis­sa Dé­sor­meaux-pou­lin

Celle que l’on pour­ra voir dans la peau d’ariane Beau­che­min cet hi­ver, dans la sé­rie Rup­tures, a vé­cu son lot d’émo­tions sur le pla­teau de tour­nage. Elle nous parle de ce grand dé­fi. Rup­tures

Hors-Série - - Ruptures - Ma­rie-eve Le­clerc

M-E.L.: Com­ment la production de la sé­rie s’est-elle dé­rou­lée? M.D.-P.: «Ça s’est très bien pas­sé! J’ai eu beau­coup de plai­sir à en­trer dans la peau de cette avo­cate, avec Ma­ri­loup Wolfe, notre su­per réa­li­sa­trice. Elle est pleine d’amour, mais éga­le­ment rem­plie de ri­gueur. Je peux al­ler dans les zones de jeu que je veux, mais Ma­ri­loup me re­tient tou­jours un peu. Je suis to­ta­le­ment en confiance sur ce pla­teau, c’est le fun!» On a vu quelques ex­traits de et tu sembles al­ler loin sur le plan des émo­tions. Ça n’a pas dû être tou­jours fa­cile… «Je di­rais que je tra­vaille beau­coup à ne pas al­ler dans mon émo­tion, car je suis une grande émo­tive. Avec le rôle d’ariane, j’es­saie de me re­te­nir le plus que je peux. Elle doit ren­con­trer des gens qui vivent des choses dif­fi­ciles et à tra­vers tout ça, Ariane doit res­ter droite. Son tra­vail est de faire at­ten­tion aux gens qu’elle re­pré­sente et de ga­gner leurs causes de­vant la jus­tice. Il a donc fal­lu que je choi­sisse bien les mo­ments, peu nom­breux, où Ariane de­ve­nait vul­né­rable. Jouer du drame, ça me fait tri­per!»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.