Isa­belle Cousineau re­vient à l’en­sei­gne­ment

Après avoir chaus­sé les sou­liers d’une conseillère en orien­ta­tion à l’au­tomne, Ju­lie Per­reault in­car­ne­ra une en­sei­gnante cet hi­ver. Fa­bienne La­rouche clôt un cha­pitre en écri­vant sa der­nière sai­son pour cette quo­ti­dienne té­lé­vi­suelle. Elle ré­pond à quel­qu

Hors-Série - - 30 Vies - Ma­rie-eve Le­clerc

Eh oui! Jean-fran­çois Mailloux, in­car­né de main de maître par De­nis Bou­chard, ne fe­ra pas par­tie des en­sei­gnants du Vieux-havre cet hi­ver. Mal en point, il de­vra lais­ser un autre pro­fes­seur di­ri­ger sa ma­tière. Ce der­nier, ou plu­tôt cette der­nière, se­ra sa conjointe, Isa­belle Cousineau (Ju­lie Per­reault), ac­tuel­le­ment conseillère en orien­ta­tion à l’école se­con­daire: «Jean-fran­çois vou­dra la pro­té­ger. Il de­vien­dra un su­jet de dis­corde in­tense au Vieux-havre.» Ayant une base en en­sei­gne­ment, elle est en droit de prendre un groupe d’élèves sous son aile. Mais com­ment ce chan­ge­ment de pro­fes­sion se fe­ra-t-il? «Il se fe­ra fa­ci­le­ment du point de vue des connais­sances, mais un peu plus dif­fi­ci­le­ment quant à l’ex­pé­rience. Elle est un peu rouillée, c’est nor­mal, mais elle rê­vait de re­tour­ner en classe. Elle aime tra­vailler en orien­ta­tion sco­laire, mais le contact avec un groupe lui manque» , nous in­dique l’au­teure.

Jean-fran­çois Mailloux, son amou­reux, part en congé de ma­la­die, ce qui per­met à Isa­belle de faire le saut en en­sei­gne­ment. Si elle peut se ré­fé­rer à lui pour des ques­tions concer­nant sa classe, ce chan­ge­ment amè­ne­ra, bien sûr, des re­bon­dis­se­ments dans le quo­ti­dien de la jeune femme. De quelle na­ture se­ront-ils? «Il y au­ra d’énormes ré­per­cus­sions sur sa vie per­son­nelle et, sur­tout, sur la concep­tion qu’elle a d’elle-même» , nous ré­vèle Fa­bienne La­rouche. On peut s’at­tendre à bien des sur­prises, se­lon l’au­teure et pro­duc­trice, concer­nant Isa­belle et son couple.

Son deuil

Tous les per­son­nages prin­ci­paux ont eu à vivre un deuil ces der­nières an­nées. Ce­lui de Jean-fran­çois Mailloux était la re­traite. L’op­tion de ne plus ja­mais tra­vailler ne lui plai­sait pas et il s’est obs­ti­né à mon­trer qu’il avait en­core sa place par­mi les pro­fes­seurs. Quel se­ra le deuil de sa co­pine, Isa­belle? «Elle est à un tour­nant de sa vie. Elle est en­core jeune et elle vit avec un homme qui est à l’aube de la re­traite. Mais je di­rais que c’est da­van­tage sur elle-même qu’elle au­ra un deuil à faire. Est-elle réel­le­ment ca­pable d’en­sei­gner? A-t-elle ré­so­lu le pro­blème à la source de son dé­part vers l’orien­ta­tion sco­laire?» Ce sont toutes des ques­tions aux­quelles l’au­teure ré­pon­dra par l’en­tre­mise de son per­son­nage au cours de la pro­chaine sai­son.

La fin de

30 vies Il y a long­temps que Fa­bienne La­rouche avait fait son choix d’avoir Ju­lie Per­reault comme tête d’af­fiche de la quo­ti­dienne. «Nous vou­lions tra­vailler de­puis long­temps avec Ju­lie, mais jus­qu’à main­te­nant, elle n’était pas dis­po­nible. Nous sommes très heu­reux de l’avoir» , confirme-t-elle. Comme l’au­teure a choi­si la co­mé­dienne par­faite pour clore 30 vies, elle peut main­te­nant lais­ser fi­ler son «bé­bé» vers la grande fi­nale. Si elle a, bien sûr, dé­jà en­vi­sa­gé la ma­nière dont se ter­mi­ne­rait l’émis­sion, elle pré­fère tou­te­fois gar­der la sur­prise pour les té­lé­spec­ta­teurs. Son deuil d’écri­ture s’ef­fec­tue re­la­ti­ve­ment bien: «Pa­ra­doxa­le­ment, je fais as­sez bien mes deuils. Étran­ge­ment, c’est le su­jet mo­teur de 30 vies. » Pour le mo­ment, l’au­teure tra­vaille sur les der­niers épi­sodes de sa quo­ti­dienne, tout en avan­çant le pro­jet d’écri­ture de sa pro­chaine sé­rie his­to­rique, Terre de sang, qui se dé­rou­le­ra de 1655 à1663, en Nou­vel­leF­rance. Le tour­nage de­vrait com­men­cer en 2017.

Il n’est pas tou­jours évident pour Louis (Da­niel Brière) et Na­ta­lie (Anne Dor­val) de vivre dans

une mai­son aus­si bon­dée. Na­ta­lie n’en peut d’ailleurs plus de par­ta­ger la salle de bain avec les co­pines de ses fils, et elle le fait re­mar­quer à son conjoint. De son cô­té, Zak (Louis-phi­lippe Beau­champ) est contra­rié de voir ses pa­rents s’em­bras­ser dans sa chambre.

Par ailleurs, Na­ta­lie, pour qui le ri­tuel du sou­per est très im­por­tant, re­fuse ca­té­go­ri­que­ment qu’on al­lume la té­lé­vi­sion du­rant l’heure des re­pas. Les gars ri­pos­te­ront tou­te­fois en lui re­pro­chant de mo­no­po­li­ser la conver­sa­tion, ce à quoi elle ré­tor­que­ra en af­fir­mant qu’ils sont peu ba­vards. Fi­na­le­ment, plu­sieurs ques­tions per­ti­nentes se­ront po­sées lors des re­pas, telles que «Com­bien de fois avons-nous fait la vais­selle?» ou «Com­bien de fois avons-nous man­gé en famille?»… Les gars au­ront aus­si droit aux meilleurs se­crets concer­nant une ali­men­ta­tion saine et équi­li­brée, à leur grand désar­roi! Ces échanges au­tour de la table nous per­met­tront d’en ap­prendre da­van­tage sur la famille Pa­rent. Ma­rie (Ma­rie-chan­tal Per­ron), la mar­raine d’oli (Ra­phaël Gre­nier-be­noît), et Ben (Alexis Mar­tin), le par­rain de Zak, font par­tie de ceux qui connaissent le plus la famille et qui ont vu gran­dir les en­fants. Ils se rap­pellent donc de bons sou­ve­nirs en feuille­tant l’al­bum de pho­tos en com­pa­gnie de Louis. Ma­rie constate d’ailleurs qu’elle a ren­du les gars moins ma­chos et elle s’en fé­li­cite. Quant à Ben, il est fier d’avoir ai­dé Zak dans ses de­voirs et, sur­tout, d’avoir don­né un truc in­faillible à Louis pour en­dor­mir un en­fant du­rant une par­tie de hockey. De plus, Louis réa­li­se­ra en ja­sant avec ses deux amis qu’il a trou­vé avec Na­ta­lie la for­mule pour désa­mor­cer les chi­canes de couple.

Les flash-back sont tou­jours pré­sents

Si vous avez ai­mé re­voir les trois en­fants lors­qu’ils étaient pe­tits, sa­chez qu’il y au­ra en­core de ces re­tours en ar­rière cet hi­ver. Par­mi les sou­ve­nirs que se re­mé­morent Na­ta­lie et Louis, il y a l’ins­tal­la­tion du siège d’au­to de Zak, qui re­pré­sen­tait tout un dé­fi, ain­si que la construc­tion d’un châ­teau mé­dié­val avec Oli, dans l’op­tique de lui trans­mettre de belles va­leurs.

Isa­belle Cousineau (Ju­lie Per­reault) au­ra un deuil à faire cette sai­son. Est-elle réel­le­ment en me­sure d’en­sei­gner?

Jean-fran­çois Mailloux (De­nis Bou­chard) de­vien­dra un su­jet de dis­corde au Vieux-havre.

Louis a fi­na­le­ment trou­vé la for­mule pour désa­mor­cer les chi­canes de couple.

Zak (Louis-phi­lippe beau­champ), oli (ra­phaël Gre­nier-be­noît) et tho­mas (Joey scar­pel­li­no) re­prochent à leur mère de mo­no­po­li­ser la conver­sa­tion à l’heure des re­pas.

Lors de cette der­nière sai­son, l’heure est aux ques­tion­ne­ments pour Louis (da­niel brière) et na­ta­lie (anne dor­val), qui fe­ront le bi­lan de leurs an­nées pas­sées.

Ma­rie (Ma­rie-chan­tal per­ron) constate qu’elle a ren­du les gars moins ma­chos.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.