De sa vie

Com­bien de grand amour peut-on connaître? Re­né a vé­cu l’échec de deux ma­riages avant de ren­con­trer la femme de sa vie. Elle de­vien­dra non seule­ment sa pré­cieuse al­liée en af­faires, mais aus­si sa fi­dèle com­plice amou­reuse. dans ses folles aven­tures. Leur g

Hors-Série - - Amour -

Loin des re­gards Que pen­se­rait le pu­blic de leur idylle? Gé­né­ra­le­ment, il ne voyait pas d’un bon oeil les couples ayant une grande dif­fé­rence d’âge. En re­vanche, les flammes de leur amour de­ve­naient de plus en plus vives. Ils ont donc choi­si de vivre un amour ca­ché. En 1988, ils se rendent à Los An­geles pour en­re­gis­trer le pre­mier al­bum an­glais de Cé­line, sous la su­per­vi­sion de Da­vid Fos­ter. Là-bas, ils sont to­ta­le­ment in­con­nus et peuvent vivre leur amour au grand jour. Le bon­heur!

Pen­dant des an­nées, les bruits de cor­ri­dor au su­jet de l’idylle entre l’im­pré­sa­rio et la chan­teuse se sont pro­pa­gées. La plu­part des gens sa­vaient qu’il se pas­sait quelque chose entre eux. En en­tre­vue, Cé­line avait af­fir­mé qu’elle avait quel­qu’un dans sa vie, mais qu’elle ne pou­vait ré­vé­ler de qui il s’agis­sait: «Je suis amou­reuse et j’ai le goût de le crier, mais je ne peux pas vous dire son nom. Ça pour­rait nuire à ma car­rière» , avai­telle dit à Lise Payette. Tout le monde sa­vait qu’elle était amou­reuse de son gé­rant, mais on ne l’avait ja­mais dé­cla­ré pu­bli­que­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.