Char­lize The­ron

Hors-Série - - Revanche -

Après deux an­nées d’amour, la star s’est sé­pa­rée en juin der­nier de son fian­cé Sean Penn, qu’elle dé­cri­vait comme l’homme de sa vie. Un mois plus tard, elle adop­tait une fillette qu’elle a nom­mée Au­gust. Elle a éga­le­ment adop­té son fils, Jack­son.

Celle qui a dé­jà été bal­le­rine lors­qu’elle était jeune s’en­traîne ré­gu­liè­re­ment avec Fe­dele De San­tis, an­cien dan­seur du Jof­frey Bal­let. Ce­lui-ci a créé une mé­thode d’en­traî­ne­ment qui com­bine les mou­ve­ments de bal­let avec des poids lé­gers, ce qui aide à sculp­ter les corps sveltes.

«Char­lize est une cliente ex­trê­me­ment sé­rieuse et concen­trée. Elle est te­nace. Il n’y a rien à son épreuve» , men­tionne-t-il. «J’ai tou­jours été très ath­lé­tique. J’ai étu­dié le bal­let pen­dant plu­sieurs an­nées et, en plus, je fai­sais du pa­tin, je jouais au squash, j’al­lais cou­rir… Je pra­ti­quais tous les sports, en fait. J’aime en­core au­tant l’exer­cice et la danse» , ra­conte l’ac­trice afri­caine.

«Je suis cer­taine que bon nombre de femmes n’ont pas à se sou­cier de ce qu’elles mangent, mais ce n’est pas mon cas, pour­sui­telle à pro­pos de sa re­la­tion avec la nour­ri­ture. Je m’as­sure d’avoir une ali­men­ta­tion équi­li­brée, mais je mange six pe­tits re­pas par jour. Si j’ai en­vie d’un ham­bur­ger, au lieu de m’en pri­ver, je vais en man­ger un quart.»

Char­lize n’est ab­so­lu­ment pas in­ter­pe­lée par les ré­gimes à la mode. «Je n’y crois pas, je pense que les études dé­montrent clai­re­ment que c’est de la fou­taise» , ex­plique-t- elle en ajou­tant qu’il est im­por­tant pour elle de ne pas se pri­ver. «J’adore le fro­mage, la viande, la piz­za, les frites… J’es­saie de trou­ver un équi­libre entre ce qui a bon goût et ce qui est bon pour moi.»

L’en­traî­neur De San­tis en­seigne à ses clients que s’ils veulent perdre du poids, il leur faut ré­duire dou­ce­ment les ca­lo­ries qu’ils in­gèrent en man­geant des pro­téines, des lé­gumes verts et des fruits aux cou­leurs fon­cées, et en évi­tant les ali­ments frits, le pain, le riz et les pâtes. «Tant que vous ne ré­dui­sez pas vos ca­lo­ries trop ra­pi­de­ment, votre es­to­mac s’ajus­te­ra et vous ar­ri­ve­rez à votre but plus fa­ci­le­ment» , ex­plique-t-il. ■

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.