Blake Li­ve­ly

Pour son tra­vail Seule­ment un an après avoir ac­cou­ché, Blake Li­ve­ly était de re­tour sur les pla­teaux à la fin de l’an­née 2015 pour les be­soins du film The Shal­lows, dans le­quel elle de­vait re­vê­tir un bi­ki­ni.

Hors-Série - - Sommaire -

Elle a donc dû se re­mettre en forme as­sez ra­pi­de­ment en vue de ce tour­nage. L’ac­trice de 28 ans, qui a don­né nais­sance à la pe­tite James en dé­cembre 2014, a su­bi beau­coup de pres­sion de son en­tou­rage afin de re­trou­ver sa taille à la suite de sa gros­sesse. Son en­traî­neur, Don Sa­la­di­no, ex­plique le ré­gime qu’elle a en­tre­pris: «C’était beau­coup plus que sim­ple­ment avoir un corps de rêve en bi­ki­ni. L’im­por­tant, c’était que Blake puisse gar­der son éner­gie à un haut ni­veau et que tout au long du tour­nage du film, elle puisse ré­cu­pé­rer de fa­çon op­ti­male.»

Beau­coup d’ef­forts

Perdre 14 ki­los n’a pas été fa­cile. La jeune femme a dû se plier à un ré­gime exi­geant. «Blake a fait une cure de fruits frais et de lé­gumes, sou­vent mixés, et elle n’a man­gé que de la viande maigre, comme de la dinde ou du gi­bier, pen­dant et

après sa gros­sesse» ,a ra­con­té un proche de la fa­mille de l’ac­trice. Ai­dé d’une nu­tri­tion­niste, Sa­la­di­no a aus­si sug­gé­ré à Blake de man­ger quatre pe­tits re­pas au lieu de trois. «On s’est as­su­rés que ses re­pas étaient équi­li­brés, pour­suit-il. Elle consom­mait des pro­téines, des lé­gumes et des glu­cides, comme des fé­cu­lents qui se di­gèrent len­te­ment. Il fal­lait qu’elle mange à sa faim, qu’elle soit ras­sa­siée, mais sans se sen­tir pleine.» L’ac­trice s’est mise à

consom­mer de l’huile de co­co et des ali­ments sans glu­ten. Ses glu­cides, elle al­lait les cher­cher dans les pa­tates douces, de l’avoine sans glu­ten et du riz blanc: «On n’a pas es­sayé de l’af­fa­mer, mais plu­tôt d’ali­men­ter sai­ne­ment une femme qui ve­nait d’avoir un en­fant.»

Des exer­cices pour tout le corps

En plus de ce ré­gime, pour af­fi­ner sa taille, elle a fait beau­coup d’exer­cice, no­tam­ment du yo­ga pré­na­tal, et ce, jus­qu’à l’ac­cou­che­ment. Après l’ar­ri­vée de James, elle a com­men­cé à faire de longues marches et à suivre un pro­gramme d’en­traî­ne­ment strict. Avec seule­ment deux mois de pré­pa­ra­tion pour ses scènes à la plage, Sa­la­di­no a aug­men­té les séances d’une ou deux fois par se­maine à cinq ou six fois par se­maine: «On en­traî­nait le haut du corps le lun­di, le mi­lieu du corps le mar­di. Mer­cre­di, c’était des exer­cices dans la pis­cine. Jeu­di, on tra­vaillait le haut du corps, ven­dre­di le bas du corps et sa­me­di, on se concen­trait sur les autres membres, tels que les bras et les épaules.» L’ac­trice a été très as­si­due. ■

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.