Jes­si­ca Biel

En su­per forme avant de tom­ber en­ceinte Comme la ma­jo­ri­té des mères, Jes­si­ca n’a pas beau­coup de temps pour elle-même. Pour­tant, elle a fon­du en un temps re­cord après l’ac­cou­che­ment.

Hors-Série - - Sommaire -

Son se­cret? C’est simple: elle était dé­jà en su­per forme avant l’ar­ri­vée du bé­bé. «Pour quel­qu’un comme Jes­si­ca qui a tou­jours été mince et en forme, ce n’est pas trop dif­fi­cile de re­trou­ver son poids» , note La­cey Stone, son en­traî­neuse à Los An­geles.

Par contre, Jes­si­ca a tout de même dû faire des ef­forts constants pour gar­der cette san­té de fer. «Du­rant sa gros­sesse, elle n’a en au­cun temps man­gé du fast-food, des conserves ou des re­pas pré­pa- rés» , af­firme un ami de l’ac­trice de 33 ans.

En manque de sport

Seule­ment quelques mois après avoir ac­cou­ché de son fils, Si­las, qu’elle a eu en avril der­nier avec le chan­teur Jus­tin Tim­ber­lake, Jes­si­ca avait re­pris sa taille ha­bi­tuelle. «S’en­traî­ner à fond est quelque chose qui lui a man­qué pen­dant qu’elle était en­ceinte, pour­suit son ami. Ç’a été dif­fi­cile pour elle de res­ter calme et de se re­po­ser. Dès que son mé­de­cin le lui a

per­mis, elle s’est ruée au gym!» Son coach du mo­ment, Ja­son Walsh, af­firme: «Le se­cret pour avoir un corps comme ce­lui de Jes­si­ca est l’as­si­dui­té. Elle ap­pré­cie le sen­ti­ment de bie­nêtre que les en­traî­ne­ments lui pro­curent et les ef­fets qu’ils ont sur son corps. Elle voit les ré­sul­tats.» Jes­si­ca s’en­traîne presque tous les jours, mais al­terne les styles d’exer­cices. «J’aime faire des séances de yo­ga pour les éti­re­ments et j’ajoute des exer­cices avec des poids pour l’en­du­rance» , pré­cise la star. Elle fait aus­si du car­dio et de la course.

Un peu de tri­che­rie

En ce qui a trait à l’ali­men­ta­tion, même si elle se per­met de tri­cher à l’oc­ca­sion, elle adhère la ma­jo­ri­té du temps au ré­gime pa­léo­li­thique. Elle mange donc beau­coup de fruits et de lé­gumes – ses fa­vo­ris sont les as­perges et les pa­tates douces – ain­si que des viandes maigres, comme le pou­let et le pois­son, et elle s’as­sure de consom­mer de bons gras, comme l’avo­cat et l’huile d’olive. En guise de col­la­tion, elle adore gri­gno­ter des graines de tour­ne­sol ou des amandes. «Elle s’en­traîne sé­rieu­se­ment et mange bien, alors elle peut être in­dul­gente en­vers elle-même. Main­te­nant qu’elle a un en­fant, elle veut ins­tal­ler de bonnes ha­bi­tudes ali­men­taires sans que ce soit ob­ses­sif. Elle se­ra la pre­mière à man­ger des bis­cuits avec Si­las lors­qu’il se­ra plus vieux» , confie son ami. ■

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.