Mi­la Ku­nis

Beau­coup de vo­lon­té et de pro­téines Mi­la a pris tout le monde par sur­prise en per­dant 25 livres en un temps re­cord après avoir ac­cou­ché de Wyatt, la fille qu’elle a eue avec l’ac­teur Ash­ton Kut­cher.

Hors-Série - - Sommaire -

La star de 31 ans af­firme: «Je suis vrai­ment ac­tive.» Elle dit faire de nom­breuses ran­don­nées avec son en­fant. En plus de l’ac­ti­vi­té phy­sique, elle a en­tre­pris un ré­gime min­ceur à base de pro­téines. Pour être cer­taine de ne pas man­ger trop de viande, elle opte no­tam­ment pour les pro­téines vé­gé­tales. Elle avale un maxi­mum de 1 400 ca­lo­ries par jour. «Sur ces 1 400 ca­lo­ries, si les re­pas sont consti­tués de 35 % de pro­téines (ani­males) et de 65 % de fruits, lé­gumes et grains, une perte de deux livres par se­maine de­vrait nor­ma­le­ment être ob­ser­vée» , ex­plique-t- elle.

Une rou­tine stricte

Pen­dant qu’elle était en­ceinte, Mi­la a sui­vi des cours de yo­ga pré­na­tal à Hol­ly­wood. Ce type de cours mé­lange des pos­tures de yo­ga adap­tées à la gros­sesse, de la mé­di­ta­tion et par­fois même de la danse pour ai­der les fu­tures ma­mans à gar­der la forme tout en créant un lien avec leur en­fant. De­puis que l’ac­trice a ac­cou­ché, elle conti­nue de s’adon­ner au yo­ga ré­gu­liè­re­ment. Elle as­siste aus­si à des cours de car­dio­vé­lo au club Bla­zing Saddles de Sher­man Oaks. «Leurs cours de spin­ning sont ani­més par un en­traî­neur. Ils contri­buent à amé­lio­rer l’en­du­rance, per­mettent un tra­vail vas­cu­laire im­por­tant et nous font brû­ler des ca­lo­ries, le tout avec de la mu­sique» , men­tionne-t- elle.

Elle raf­fole de la fri­ture

Mi­la adore la cui­sine mexi­caine et ne se prive pas d’en man­ger. Ce qu’elle pré­fère est le gua­ca­mole, les fa­ji­tas et les ta­cos au pois­son. L’ac­trice ap­pré­cie éga­le­ment les pro­duits de la terre, et son fri­go est rem­pli de fruits et de lé­gumes. Se­lon elle, perdre ses ki­los en trop est à la por­tée de tous: «Il faut vou­loir le faire. C’est une ques­tion de vo­lon­té. Avant ma pre­mière perte ra­di­cale de poids, je n’avais ja­mais réa­li­sé ce dont le corps hu­main est ca­pable. Je crois au tra­vail achar­né, à l’au­to­dis­ci­pline et au tra­vail sur soi, et ça, tout le monde peut le faire.» Elle sou­ligne aus­si qu’al­lai­ter Wyatt l’a énor­mé­ment ai­dée à re­trou­ver son poids d’avant la gros­sesse. ■

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.