Ri­han­na

Une vé­ri­table ath­lète Si elle passe beau­coup de temps à faire la fête, la belle Bar­ba­dienne ne né­glige pas sa san­té pour au­tant.

Hors-Série - - Sommaire -

Ri­han­na ex­plique que «res­ter hy­dra­té est la chose la plus im­por­tante dans un ré­gime» . La nu­tri­tion­niste Ke­ri Glass­man, qui tra­vaille avec elle, pour­suit: «En plus de faire dis­pa­raître la sen­sa­tion de faim, l’eau peut aus­si éli­mi­ner les bal­lon­ne­ments. Ça peut sem­bler pa­ra­doxal, mais boire de l’eau vous ai­de­ra à re­je­ter les li­quides de trop dans votre sys­tème di­ges­tif.»

Se­lon plu­sieurs, la chan­teuse de 27 ans, qui me­sure cinq pieds et huit pouces, est la per­sonne la plus en forme du monde! Afin de main­te­nir son to­nus et sa su­perbe sil­houette, elle fait beau­coup d’exer­cice et pri­vi­lé­gie une ali­men­ta­tion saine et équi­li­brée.

Elle ban­nit les glu­cides au sou­per

Son ré­gime pour perdre du poids est faible en glu­cides. En réa­li­té, la star af­firme n’avoir ja­mais dé­li­bé­ré­ment cher­ché à mai­grir. «Ma rou­tine min­ceur, c’est faire de l’exer­cice et suivre un ré­gime équi­li­bré. Ça me fait perdre du poids sans même y pen­ser. Je n’es­saie pas in­ten­tion­nel­le­ment de mai­grir» , dit Ri­han­na.

Elle fait donc at­ten­tion à tout ce qu’elle mange, no­tam­ment en pre­nant soin de ne ja­mais ava­ler de glu­cides au re­pas du soir. «J’aime les glu­cides, mais pour sou­per, c’est l’en­ne­mi des ré­gimes» , ex­plique-t-elle. La chan­teuse évite les fé­cu­lents, tels que les cé­réales, les lé­gu­mi­neuses, les pâtes, le riz, les pommes de terre et le pain. En re­vanche, elle mange à vo­lon­té de la viande, du pois­son, des oeufs et d’autres bonnes sources de ma­tières grasses. Son ré­gime in­clut aus­si des ca­rottes, du concombre et des sa­lades. Bref, elle consomme suf­fi­sam­ment de pro­téines, de vi­ta­mines, de mi­né­raux et de gras pour être tou­jours en forme. Par ailleurs, elle s’as­sure une hy­dra­ta­tion constante en bu­vant beau­coup de jus de fruits de sai­son et au moins deux litres d’eau par jour.

En ce qui concerne sa condi­tion phy­sique, elle a un pro­gramme com­plet d’exer­cices axés sur les ab­do­mi­naux, les bras et les jambes. Avec l’aide de son en­traî­neur per­son­nel, elle fait éga­le­ment de nom­breux exer­cices car­dio­vas­cu­laires, comme des séances de Pi­lates ou d’el­lip­tique ou en­core de la course à pied. Lors de chaque concert, elle peut perdre jus­qu’à 2 000 ca­lo­ries. ■

Son en­traî­neur per­son­nel lui per­met de res­ter mo­ti­vée

Il y a un peu plus de deux ans, De­mi Lo­va­to s’est vue re­tom­ber dans le piège de la prise de poids. «Je suis presque re­tour­née en ré­adap­ta­tion pour mon trouble ali­men­taire» , avoue la star. On se sou­vient que De­mi, qui jouait énor­mé­ment au yoyo avec son poids, avait dû en­trer dans un centre de ré­adap­ta­tion en 2010 pour se faire soi­gner. «J’étais à la fois ob­sé­dée et ter­ri­fiée par la nour­ri­ture» , ex­plique la jeune femme.

Mieux dans sa peau

Néan­moins, ses mal­heurs sont dé­sor­mais ré­vo­lus. La chan­teuse et ac­trice de 22 ans a re­pris sa des­ti­née en main et a au­jourd’hui un jo­li corps svelte et en san­té. «Elle est su­blime et elle a fait ce re­vi­re­ment se­lon ses propres condi­tions et li­mites. C’est une réus­site ex­trê­me­ment gra­ti­fiante pour elle» , af­firme un de ses amis. «J’étais tel­le­ment fa­ti­guée de man­ger comme une goinfre sans trop sa­voir pour­quoi» , dit-elle à pro­pos des jours où elle avait un sur­plus de poids. «En 2014, j’ai dé­ci­dé que c’était as­sez. Je me suis concen­trée sur une amé­lio­ra­tion de ma vie, j’ai ap­por­té des chan­ge­ments pour ma san­té, mon équi­libre, mon en­du­rance. On n’a qu’un seul corps, c’est im­por­tant de l’ai­mer et d’en prendre soin. De­puis ce temps, je n’ai pas chan­gé d’idée. De­puis que je suis ma

j’étais en­ceinte. Je me sens tel­le­ment bien. J’ai vrai­ment ces­sé de tout ana­ly­ser.»

Il y a quelques an­nées, Beyon­cé a dé­ci­dé qu’elle de­vait chan­ger son ali­men­ta­tion pour être mieux dans sa peau. Elle a op­té pour le ré­gime vé­gé­ta­lien: «Lorsque j’ai com­men­cé ce ré­gime, je pen­sais que je me sen­ti­rais dé­mu­nie, pri­vée de quelque chose, comme avec tous les autres ré­gimes. Au contraire, j’ai dé­cou­vert que j’avais un re­gain d’éner­gie, que je dor­mais mieux et qu’en plus, je per­dais du poids» , ra­conte la star, qui au­jourd’hui en­core suit les prin­cipes de l’ali­men­ta­tion vé­gé­ta­lienne. «En di­sant adieu au fro­mage, au pois­son et à la viande en 2013, j’ai per­du 15 livres en 22 jours» , af­firme la chan­teuse de 34 ans.

Par le pas­sé, la beau­té a vu son poids aug­men­ter. Mais chaque fois, elle a per­du le sur­plus ra­pi­de­ment.

Avec une sil­houette de style « A » (bas du corps plus large que le haut), Ri­han­na est l’idole des hommes qui aiment les fesses et les cuisses gé­né­reuses. Son corps ath­lé­tique lui a va­lu de de­ve­nir le vi­sage de la marque de vê­te­ments sport Pu­ma.

Elle sait se mettre en va­leur en ex­hi­bant son ventre plat et mus­clé.

En concert, elle dé­pense 2 000 ca­lo­ries.

La ve­dette s’est ins­pi­rée de Mar­cos Borges, en­traî­neur et au­teur du livre pour en­ta­mer son ré­gime vé­gé­ta­lien. En plus de son ali­men­ta­tion saine, la femme de Jay Z s’en­traîne à la mai­son:

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.