Miel et si­rop d’érable : plus sains que le sucre raf­fi­né ?

Je Cuisine - - Je Cuisine Santé -

Le sucre raf­fi­né, le miel et le si­rop d’érable ne se valent pas du point de vue nu­tri­tion­nel. En ef­fet, le sucre com­mer­cial ren­ferme peu ou pas de vi­ta­mines et de mi­né­raux, tan­dis que les deux autres en contiennent. Ils en pro­curent ce­pen­dant en in­fime quan­ti­té. La dif­fé­rence se joue sur­tout du cô­té de la forte te­neur en an­ti­oxy­dants et du faible in­dice gly­cé­mique du miel et du si­rop d’érable en com­pa­rai­son avec le sucre raf­fi­né. De plus, le pou­voir su­crant de ces deux in­gré­dients est plus éle­vé, de sorte que l’on peut en uti­li­ser une quan­ti­té moindre pour ob­te­nir le même goût su­cré. Le miel et le si­rop d’érable consom­més avec mo­dé­ra­tion re­pré­sentent donc de bons choix, no­tam­ment pour rem­pla­cer le sucre dans les des­serts. Veillez sim­ple­ment à mo­di­fier les quan­ti­tés pour ob­te­nir un ré­sul­tat si­mi­laire. Dans une re­cette, on rem­place 250 ml (1 tasse) de sucre par 180 ml (¾ de tasse) de miel, en pre­nant soin de ré­duire la quan­ti­té de li­quide conte­nue dans la re­cette de 30 ml (2 c. à soupe). On peut aus­si rem­pla­cer 250 ml (1 tasse) de sucre par la même quan­ti­té de si­rop d’érable en sous­trayant 60 ml (¼ de tasse) de li­quide dans la re­cette.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.