Construire un pa­tio :

Avant de se lan­cer dans la construc­tion d'un pa­tio, il y a plu­sieurs as­pects à consi­dé­rer. Des spé­cia­listes dans la construc­tion de pa­tios se sont pro­non­cés et ont ré­pon­du à sept ques­tions cou­ram­ment de­man­dées par leurs clients.

Je Jardine - - SOMMAIRE - RE­CHERCHE YASMINA LAHLOU TEXTE RA­PHAËLE ST-LAURENT PEL­LE­TIER

les 7 ques­tions les plus sou­vent po­sées

1 Com­bien coûte la construc­tion d'un pa­tio ?

Bien en­ten­du, le coût to­tal pour la construc­tion d'un pa­tio va­rie en fonc­tion de l'amé­na­ge­ment, des ma­té­riaux, du mo­bi­lier et des ac­ces­soires, mais en gé­né­ral, le prix moyen pour une construc­tion faite par des ex­perts va­rie entre 40 et 70 $ le pi2. Pour vous don­ner une idée des di­men­sions à pré­voir, sa­chez qu'un pa­tio stan­dard per­met­tant d'ins­tal­ler une table pour six per­sonnes et un bar­be­cue me­sure en­vi­ron 12 pi x 12 pi, soit 144 pi2. Se­lon la ré­gle­men­ta­tion de votre mu­ni­ci­pa­li­té ou cer­taines ca­rac­té­ris­tiques de votre de­meure, il pour­rait aus­si y avoir cer­tains ajouts à pré­voir (rampes, jupes, garde-corps, es­ca­liers, etc.).

2 Comment éco­no­mi­ser sur la construc­tion ?

Pour éco­no­mi­ser lors de la construc­tion de votre pa­tio par des pro­fes­sion­nels, sui­vez ces trois conseils :

1. S'il y a dé­jà un pa­tio en place, faites la dé­mo­li­tion vous-même.

2. Op­tez pour un de­si­gn simple qui res­pecte les lon­gueurs d'ori­gine du type de planches uti­li­sées afin d'évi­ter les pertes.

3. Tei­gnez le pa­tio vous-même.

3 Com­bien de temps pré­voir pour la construc­tion ?

Il faut comp­ter entre deux et sept jours avant que la construc­tion par des ex­perts soit com­plé­tée. En­core ici, la du­rée peut va­rier en fonc­tion des di­men­sions du pa­tio et des op­tions choi­sies.

4 Qu'est-ce qui in­fluence l'en­tre­tien ?

Pour un pa­tio en bois, il est pri­mor­dial d'en­tre­te­nir ré­gu­liè­re­ment la struc­ture afin de pré­ve­nir le fen­dille­ment ou la pour­ri­ture des planches et, sur­tout, de pro­lon­ger sa du­rée de vie. Au mo­ment de la construc­tion, il faut aus­si s'as­su­rer que la struc­ture bé­né­fi­cie d'une bonne im­per­méa­bi­li­té et d'une bonne aé­ra­tion, no­tam­ment en pré­voyant un es­pace suf­fi­sant (de ⅛ à ¼ de po) entre les planches de bois, en construi­sant le pa­tio au moins 3 po au-des­sus du sol et en évi­tant de fer­mer her­mé­ti­que­ment le des­sous du pa­tio afin d'as­su­rer une meilleure cir­cu­la­tion de l'air et de li­mi­ter l'hu­mi­di­té. D'autres fac­teurs peuvent in­fluen­cer l'en­tre­tien : le choix des ma­té­riaux, la qua­li­té de la construc­tion, le type de struc­ture, le cli­mat, l'orien­ta­tion du pa­tio et son ex­po­si­tion au so­leil ain­si que le pro­duit em­ployé pour trai­ter le pa­tio (et la qua­li­té de l'ap­pli­ca­tion).

5 Est-ce que le com­po­site est vrai­ment plus chaud ?

Oui. Les ma­té­riaux com­po­sites ex­po­sés au so­leil ont ten­dance à em­ma­ga­si­ner un peu plus de cha­leur que le bois. Par ailleurs, la tein­ture peut faire aug­men­ter la tem­pé­ra­ture des planches ex­po­sées au so­leil jus­qu'à 10 de­grés, se­lon la teinte choisie. Pour évi­ter ce­la, vaut mieux op­ter pour des nuances de tein­ture ou des teintes de com­po­site pâles.

6 Quels fi­nis uti­li­ser pour pro­té­ger un pa­tio en bois ?

Le bois, qu'il soit trai­té ou non, doit im­pé­ra­ti­ve­ment être pro­té­gé. Pour pro­té­ger le pa­tio des in­fil­tra­tions d'eau, du so­leil et des in­tem­pé­ries, on peut op­ter pour de la tein­ture, de la pein­ture, de l'huile ou pour un scel­lant. La tein­ture est le choix le plus po­pu­laire : plus elle est opaque, moins elle exige d'en­tre­tien. Par ailleurs, la tein­ture trans­lu­cide (dif­fé­rente de la tein­ture trans­pa­rente ou se­mi-trans­pa­rente) offre une du­ra­bi­li­té si­mi­laire à celle de la tein­ture opaque, et ce, tout en lais­sant le grain du bois ap­pa­rent. La pein­ture, bien qu'elle offre un plus grand choix de cou­leurs ain­si qu'un ré­sul­tat plus uni­forme que la tein­ture, tend à s'écailler. L'huile, quant à elle, pé­nètre mieux le bois que la tein­ture, mais exige un en­tre­tien plus fré­quent. En ce qui concerne les scel­lants, les pro­tec­teurs hy­dro­fuges et les re­sur­fa­ceurs, il s'agit de so­lu­tions tem­po­raires à uti­li­ser en at­ten­dant d'ap­pli­quer un pro­tec­teur plus du­rable.

7 Faut-il ins­tal­ler un garde-corps ?

L'ins­tal­la­tion d'un garde-corps dé­pend de la hau­teur et de la confi­gu­ra­tion de votre pa­tio : il n'est pas obli­ga­toire d'en ins­tal­ler un sur un pa­tio construit à 24 po ou moins du sol. Ce­pen­dant, pour un pa­tio dis­po­sé entre 25 et 71 po du sol, il faut ins­tal­ler une ram­barde d'un mi­ni­mum de 36 po de hau­teur. Pour une ter­rasse à plus de 6 pi du sol, le garde-corps doit obli­ga­toi­re­ment at­teindre 42 po de hau­teur. Si vous sou­hai­tez évi­ter d'ins­tal­ler une ram­barde sur une ter­rasse qui ex­cède 24 po de hau­teur, d'autres op­tions s'offrent à vous, comme construire des boîtes à fleurs sur toute la lon­gueur du pa­tio.

Concep­tion et amé­na­ge­ment : Pa­trick De Munck, de­si­gner de jar­din, pa­tri­ck­de­munck.com. Réa­li­sa­tion : Sté­phan Beau­lieu, Pa­tios et Clô­tures Beau­lieu, pa­tios-clo­tures.com. Re­cherche et sty­lisme : Sté­pha­nie Gué­ri­taud. Pho­to : Ré­my Ger­main.

Concep­tion et amé­na­ge­ment : Ca­the­rine Nadeau, de­si­gner, 418 806-1532. Réa­li­sa­tion : Ter­ras­se­ment Ti­tan, 418 261-7841. Re­cherche et sty­lisme : Kim Tar­dif. Pho­to : Ma­rie-ève Lé­vesque.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.