Se­mer et ré­col­ter

Je Jardine - - LES SEMIS DE A À Z -

Pour faire des se­mis, on peut par­tir de se­mences fraî­che­ment ache­tées. On peut éga­le­ment ré­col­ter les graines qui se cachent dans les fruits et les lé­gumes, et les uti­li­ser dans de fu­turs se­mis.

Com­ment se­mer ?

Cer­tains lé­gumes, comme le chou, le concombre, la cour­gette, la lai­tue, l'oi­gnon, le poi­vron et la to­mate, sont consi­dé­rés comme fa­ciles à faire pous­ser à par­tir de se­mis. Le mode choi­si pour ef­fec­tuer les se­mis in­té­rieurs dé­pen­dra du type de plante et du re­pi­quage.

Les vé­gé­taux aux ra­cines fra­giles, qui to­lèrent dif­fi­ci­le­ment la trans­plan­ta­tion (courges, concombre, fe­nouil, aneth, cer­feuil…) de­vront être se­més in­di­vi­duel­le­ment dans des pots bio­dé­gra­dables (go­dets de tourbe com­pri­mée). Au mo­ment de les re­pi­quer dans le jar­din, il suf­fi­ra de plan­ter le go­det au com­plet en le cou­vrant de terre. Les ra­cines, qui per­ce­ront d'elles-mêmes les pa­rois per­méables du go­det, s'an­cre­ront dans le sol sans s'abî­mer. Un conseil : si plu­sieurs graines ont ger­mé dans le pot, on doit éclair­cir les se­mis, c'est-à-dire cou­per les plants en sur­plus (les plus fra­giles) pour ne gar­der que le plus vi­gou­reux, qui se­ra mis en terre.

Les va­rié­tés pré­coces ou né­ces­si­tant un re­pi­quage ont quant à elles be­soin d'as­sez d'es­pace pour gran­dir jus­qu'à leur trans­plan­ta­tion au jar­din, soit dès que la terre est suf­fi­sam­ment ré­chauf­fée. C'est pour­quoi on les sè­me­ra plu­tôt en cais­sette. Quand doit-on les re­pi­quer ? Dès que les ra­cines sont bien for­mées et qu'au moins deux « vraies feuilles » sont sor­ties (après les co­ty­lé­dons, les toutes pre­mières feuilles à ap­pa­raître sur les se­mis).

Com­ment ré­col­ter les se­mences ?

En ré­col­tant soi-même les graines de cer­tains lé­gumes, on peut éco­no­mi­ser sur le bud­get « se­mences ». Il y a deux fa­çons dif­fé­rentes de pro­cé­der à la ré­colte, se­lon que la plante porte ses graines dans des cap­sules sèches (ha­ri­cots, pois, ra­dis) ou dans un fruit char­nu (poi­vrons, pi­ments, con­combres, courges). Dans le pre­mier cas, les se­mences sont prêtes à être ré­col­tées quand la cap­sule bru­nit. Il suf­fit alors d'ex­traire les graines avec les doigts. On peut aus­si pla­cer la cap­sule dans un sac de pa­pier ; au bout de quelques se­maines, celle-ci s'ou­vri­ra, lais­sant les graines tom­ber dans le fond du sac. Un conseil : comme

cer­taines graines por­tant des ai­grettes s'en­volent dès leur mû­ris­se­ment, il est sage de re­cou­vrir la fleur fa­née d'un sac en fi­let. Dans le deuxième cas, les se­mences sont mûres lorsque le fruit change de cou­leur (par exemple, une to­mate qui rou­git). On coupe alors le fruit en deux avec un cou­teau propre, on pré­lève les graines, on les lave et on les laisse bien sé­cher avant de les pla­cer dans des en­ve­loppes pour les en­tre­po­ser.

Le cas de la lai­tue : avant de ré­col­ter les se­mences, il faut lais­ser le plant mon­ter en graines, puis at­tendre que des fleurs se forment. On ex­tirpe en­suite les graines, et on les frotte pour en dé­ta­cher les ai­grettes (fais­ceau de poils blancs res­sem­blant à ceux du pis­sen­lit).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.