Cueillez et dé­gus­tez !

Je Jardine - - COMMENT AVOIR DE BELLES TOMATES ? -

L'idéal, pour qu'une to­mate ré­vèle un maxi­mum de sa­veur, c'est qu'elle mû­risse sur le plant et qu'on la ré­colte par la suite. Gé­né­ra­le­ment, dans le cas des to­mates rouges, le fruit vert qui a at­teint sa taille blan­chi­ra lé­gè­re­ment avant d'ac­qué­rir une teinte blanc ro­sé, puis rouge. Cette évo­lu­tion peut lé­gè­re­ment dif­fé­rer d'une va­rié­té à une autre. Au Qué­bec, ce­pen­dant, la sai­son de crois­sance est plus courte en rai­son du cli­mat. S'il com­mence à faire froid, il vaut mieux ré­col­ter la to­mate avant qu'elle at­teigne sa pleine ma­tu­ri­té, car le froid l'em­pê­che­ra de mû­rir, en plus d'al­té­rer sa tex­ture et son goût. La to­mate est un fruit cli­ma­té­rique, c'est-à-dire qu'elle conti­nue de mû­rir une fois cueillie. Si l'on sou­haite ac­cé­lé­rer le mû­ris­se­ment, il suf­fit de dé­po­ser la to­mate dans un sac de pa­pier brun afin que l'éthy­lène (gaz na­tu­rel res­pon­sable du mû­ris­se­ment) du fruit soit concen­tré. La meilleure fa­çon de pro­fi­ter de la sa­veur de la to­mate ? La cou­per et la man­ger telle quelle (en tranches, dans une sa­lade ou dans un sand­wich, etc.) ! On peut aus­si en faire des to­mates confites (avec des mi­ni-to­mates ou avec des to­mates ita­liennes) afin d'ob­te­nir un concen­tré de sa­veurs ir­ré­sis­tible !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.