Un pou­lailler chez soi

Je Jardine - - CARNET PRATIQUE -

Son­gez-vous à avoir un pou­lailler dans votre cour ? Voi­ci ce que vous de­vez sa­voir !

Avant de vous lan­cer dans l’aven­ture : ren­sei­gnez-vous pour vé­ri­fier si la ré­gle­men­ta­tion le per­met dans votre sec­teur ! Puisque deux pré­cau­tions valent mieux qu’une, veillez aus­si à ob­te­nir la bénédictio­n des voi­sins. Ce­la n’évi­te­ra pas d’éven­tuels conflits, mais vous par­ti­rez au moins sur de bonnes bases.

L’es­pace né­ces­saire : un pou­lailler de­vrait com­prendre deux sec­tions, soit l’ha­bi­tat in­terne où les poules se perchent et pondent, et la vo­lière où elles passent la jour­née, mangent et boivent. Pré­voyez en­vi­ron 1 ½ pi2 par poule pour l’ha­bi­tat, et de 3 à 4 pi2 par poule pour la vo­lière.

La construc­tion : vous pou­vez fa­bri­quer votre pou­lailler vous-même à par­tir de plans té­lé­char­gés sur In­ter­net. Tou­te­fois, pour vous fa­ci­li­ter la vie, il existe des pou­laillers prêts à mon­ter. Le temps d’en­tre­tien : un pou­lailler bien en­tre­te­nu garde les poules en san­té. Comp­tez en­vi­ron 10 mi­nutes par jour pour faire les tâches de rou­tine (re­ti­rer les fientes, don­ner de l’eau fraîche et de la mou­lée). Une fois par se­maine, il fau­dra la­ver les ré­ci­pients d’eau et de grains. La li­tière du dor­toir et des pon­doirs de­vra être chan­gée chaque mois. En­fin, une bonne opé­ra­tion de dés­in­fec­tion une fois par an­née est re­com­man­dée.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.