Qu'est-ce qui a moins bien fonc­tion­né et pour­quoi, se­lon vous ?

Je Jardine - - HISTOIRES DE POTAGERS -

Toutes les autres plan­ta­tions ont moins bien pous­sé. En sui­vant les conseils du livre que nous avons lu sur le su­jet, nous avons plan­té nos plants un peu trop près les uns des autres. Ré­sul­tat : nos to­mates ont en­va­hi nos con­combres et nos poi­vrons. De plus, nos pommes de terre ont fait de l'ombre à notre ail ain­si qu'à nos écha­lotes. Nous avons aus­si eu des pro­blèmes avec nos se­mis de courges : nous les avons sans doute plan­tés trop tar­di­ve­ment dans le jar­din (en juillet), car nous n'avons ob­te­nu que des courges But­ter­nut mi­nia­tures. Nos pommes de terre semblent avoir contrac­té la ma­la­die de la gale com­mune due à des bac­té­ries, soit les strep­to­myces. Puis­qu'on ne peut les dé­tec­ter sur les feuilles, nous ne l'avons su qu'au mo­ment de dé­ter­rer les tu­ber­cules.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.