La Ville investit 29M$ pour pour­suivre le tri des ma­tières re­cy­clables

Journal de Rosemont - - ACTUALITÉS - DO­MI­NIQUE CAM­BRON-GOULE

Afin de per­mettre à la com­pa­gnie Re­buts So­lides Ca­na­diens de conti­nuer à opé­rer le centre de tri des ma­tières re­cy­clables, la Ville de Mon­tréal a in­jec­té 29M$ dans un nou­veau contrat, qui com­prend entre autres un par­tage des pertes po­ten­tielles.

De­puis le re­trait de la Chine du mar­ché d’achat des ma­tières re­cy­clables en jan­vier, Re­buts So­lides Ca­na­diens avait avisé la Ville de son in­ten­tion de ces­ser le tri des ma­tières re­cy­clables. Or, il s’agit du seul four­nis­seur de ser­vices de ce type à Mon­tréal.

Pour évi­ter un ar­rêt du tri, les élus ont donc au­to­ri­sé au co­mi­té exé­cu­tif mer­cre­di ma­tin un nou­veau contrat de 29,2M$ avec Re­buts So­lides Ca­na­diens. Ce­lui-ci com­prend 21,7M$ en par­tage des pertes po­ten­tielles pour 2018 et 2019.

La Ville de Mon­tréal compte sur l’ou­ver­ture du nou­veau centre de tri, à La­chine, en 2019, pour faire face à la crise. Tou­te­fois, ce­lui­ci n’a été conçu que pour trai­ter de 100 000 tonnes de ma­tières par an et le centre ac­tuel, à Saint-Mi­chel, en traite près de 160 000 tonnes.

Le manque à ga­gner de­vra for­cé­ment être com­blé ailleurs. Une lettre de Re­cyc-Qué­bec en­voyée à la Ville de Mon­tréal in­dique qu’au­cun des six centres de tri si­tués à moins de 100km de Mon­tréal ne pour­ra trai­ter à lui seul 65 000 tonnes de ma­tières à comp­ter d’août 2019.

Au­cun d’entre eux ne pou­vait non plus trai­ter les ma­tières mont­réa­laises si Re­buts So­lides Ca­na­diens avait mis fin à l’ex­ploi­ta­tion du centre de tri Saint-Mi­chel. C’est pour cette rai­son que l’ajout d’ar­gent par l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale était es­sen­tiel, a ex­pli­qué la Ville.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.