Pre­nez une pause san­té : écou­tez de la mu­sique!

Journal de Rosemont - - ACTUALITÉS -

Des études ont dé­mon­tré que la mu­sique a plu­sieurs bien­faits sur la san­té des aî­nés. En ef­fet, non seule­ment contri­bue-t-elle à di­mi­nuer leur stress et à amé­lio­rer leur som­meil, mais elle ren­force éga­le­ment leur sys­tème im­mu­ni­taire. Li­sez ce qui suit pour en sa­voir plus!

LE SOM­MEIL

Les aî­nés qui écoutent de la mu­sique douce pen­dant 45 mi­nutes avant d’al­ler au lit tombent plus ra­pi­de­ment dans les bras de Mor­phée, dorment plus long­temps, se ré­veillent moins du­rant la nuit et pro­fitent d’un som­meil plus ré­pa­ra­teur.

Pour­quoi? En réa­li­té, la mu­sique af­fecte notre sys­tème ner­veux pa­ra­sym­pa­thique, qui ra­len­tit entre autres notre rythme car­diaque et notre res­pi­ra­tion – comme lorsque nous nous ap­prê­tons à dor­mir! Ain­si, en re­laxant notre or­ga­nisme, la mu­sique le pré­pare au som­meil.

LE STRESS

Des cher­cheurs du dé­par­te­ment de psy­cho­lo­gie de l’Uni­ver­si­té McGill ont consta­té que la mu­sique était plus ef­fi­cace que les mé­di­ca­ments pres­crits pour ré­duire le stress des pa­tients adultes avant une chi­rur­gie. Elle contri­bue éga­le­ment à di­mi­nuer le taux de cor­ti­sol – une hor­mone du stress – dans notre corps.

LE SAVIEZ-VOUS?

Les lym­pho­cytes NK, les pré­cieuses cel­lules tueuses na­tu­relles qui s’at­taquent aux bac­té­ries, aux cel­lules in­fec­tées et aux cel­lules can­cé­reuses, sont plus nom­breux chez les mé­lo­manes. La mu­sique aide donc à ren­for­cer notre sys­tème im­mu­ni­taire!

Écou­ter de la mu­sique douce avant d’al­ler au lit fa­ci­lite l’en­dor­mis­se­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.