Un lo­gi­ciel 100 % la­tu­quois pour la soi­rée élec­to­rale

Un tra­vail co­los­sal pour di­vul­guer les ré­sul­tats

L'Écho de La Tuque - - ACTUALITÉS - MI­CHEL SCAR­PI­NO mi­chel.scar­pi­no@tc.tc

On n’a pas l’idée du tra­vail ef­fec­tué dans l’ombre, pour op­ti­mi­ser le dé­voi­le­ment des ré­sul­tats du scru­tin mu­ni­ci­pal lors de la grande soi­rée élec­to­rale.

De­puis l’élec­tion de 2009, Ville de La Tuque compte sur un lo­gi­ciel dé­ve­lop­pé sur me­sure par le tech­ni­cien en géo­ma­tique du Ser­vice d’amé­na­ge­ment, de dé­ve­lop­pe­ment du ter­ri­toire et d’ur­ba­nisme de la mu­ni­ci­pa­li­té, Phi­lippe Huart.

Simple et fa­cile d’uti­li­sa­tion, le lo­gi­ciel per­met de don­ner, ra­pi­de­ment, les ré­sul­tats dans cha­cun des quar­tiers élec­to­raux, tant pour la mairie que chez les as­pi­rants conseillers. Il a été créé en fonc­tion des be­soins de la soi­rée élec­to­rale.

Les pour­cen­tages par sec­teur, les ventes par an­ti­ci­pa­tion, les voix ex­pri­mées à la mairie dans cha­cun des dis­tricts, on a ac­cès à toutes les ten­dances au cours de la soi­rée.

Le lo­gi­ciel su­bit d’ailleurs des mises à jour à cha­cune des élec­tions. « Au tout dé­but, il a été créé en fonc­tion du nombre de can­di­dats et de boîtes de scru­tin. À chaque élec­tion, ça change un peu. Il faut donc le re­mo­de­ler», in­di­quait M. Huart. Cette an­née, par exemple, on re­trou­vait six can­di­dats dans un des quar­tiers élec­to­raux.

Dif­fi­cile de dire com­bien de temps il a in­ves­ti pour la créa­tion de ce lo­gi­ciel, mais M. Huart lui ac­corde toute l’at­ten­tion re­quise. Il a d’ailleurs consa­cré beau­coup de temps dans le der­nier mois à le re­mo­de­ler.

Il y a huit ans, le bu­reau du pré­sident d’élec­tions lui avait de­man­dé de mettre en place un nou­vel ou­til pour ai­der au dé­voi­le­ment des ré­sul­tats du scru­tin.

Phi­lippe Huart n’est pas seul à mettre la main à la pâte. Il sou­ligne qu’un im­mense tra­vail d’équipe est der­rière le suc­cès de la grande soi­rée élec­to­rale et pas seule­ment pour le dé­voi­le­ment des ré­sul­tats.

«Pour avoir vu dif­fé­rents en­droits, on est vrai­ment fier et content de la pré­sen­ter (la soi­rée élec­to­rale) de cette fa­çon à La Tuque », sou­ligne le pré­sident d’élec­tions.

RÉ­SEAU

Pour op­ti­mi­ser une ins­tal­la­tion in­for­ma­tique aus­si com­plexe, on doit bran­cher les or­di­na­teurs de la mu­ni­ci­pa­li­té en ré­seau, afin que tous les em­ployés voués à l’élec­tion puissent se trans­mettre efficacement des don­nées. C’est le tra­vail d’Yves Éthier, di­rec­teur, et Yvan Ber­ge­ron, tech­ni­cien du ser­vice des tech­no­lo­gies de l’in­for­ma­tion de Ville de La Tuque. Cha­cun d’eux est à pied d’oeuvre tant les jours pré­cé­dant le scru­tin que le di­manche de l’élec­tion.

En tout, 15 en­droits de vote avaient été mis sur pied. « Cha­cun de ces en­droits va té­lé­pho­ner pour don­ner des re­le­vés, au fur et à me­sure que les boites sont dé­pouillées, au sys­tème de sai­sie de don­nées, di­ri­gé par Ch­ris­tine Ger­vais. En l’es­pace de 15 mi­nutes, on a les ré­sul­tats. C’est très ra­pide ». Une armée de membres du per­son­nel élec­to­ral oeuvre tant dans la collecte de don­nées, que leur trans­mis­sion vers les ani­ma­teurs.

ÉLEC­TIONS.

LES DON­NÉES

Un autre em­ployé mu­ni­ci­pal, Syl­vain Le­clerc, ef­fec­tue préa­la­ble­ment un grand tra­vail en amont pour s’as­su­rer que les listes élec­to­rales soient conformes à la réa­li­té. Il fait l’ar­ri­mage entre les consul­tants, le pré­sident d’élec­tions et le Di­rec­teur gé­né­ral des élec­tions du Qué­bec.

Avec un autre lo­gi­ciel de géo­ma­tique, il vé­ri­fie cha­cun des nu­mé­ros ci­viques. « Cha­cune des rues est scru­tée au peigne fin par Syl­vain Le­clerc pour que la liste du DGEQ soit la plus fi­dèle pos­sible », si­gnale le pré­sident d’élec­tions, Jean-Sé­bas­tien Poi­rier. On s’as­sure que tout est nor­mal pour les 10 883 élec­teurs ain­si que les mil­liers d’adresses de La Tuque. C’est un tra­vail de plu­sieurs se­maines, qui as­sure une pré­ci­sion aux listes. « On s’as­sure que per­sonne ne vote au mau­vais en­droit », com­plète M. Le­clerc.

(Photo L’Echo - Mi­chel Scar­pi­no)

À l’ar­rière, Yves Éthier et Yvan Ber­ge­ron du ser­vice des tech­no­lo­gies de l’in­for­ma­tion de Ville de La Tuque, Jean-Sé­bas­tien Poi­rier, pré­sident d’élec­tion ain­si que Phi­lippe Huart et Syl­vain Le­clerc, du ser­vice de géo­ma­tique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.