Un deuxième man­dat pour Yvon De­shaies

L'Écho de Maskinongé - - ACTUALITÉS - PIER-OLI­VIER GA­GNON pier-oli­vier.ga­gnon@tc.tc

ÉLEC­TIONS.

Le maire sor­tant de Loui­se­ville Yvon De­shaies a été ré­élu pour un deuxième man­dat, di­manche der­nier.

De­shaies a ob­te­nu l'ap­pui de 65 % des élec­teurs et 2127 votes. Il a bat­tu pour la deuxième fois de suite Guy Richard, qui a ré­col­té 717 votes et 22 % des voix.

Le co­lo­ré Yvon De­shaies re­tourne donc à la table du conseil mu­ni­ci­pal de Loui­se­ville pour un deuxième man­dat consé­cu­tif à titre de maire. TC Me­dia l'a ren­con­tré quelques mi­nutes après avoir ap­pris sa vic­toire dans une salle de ré­cep­tion du centre-ville de Loui­se­ville où l'am­biance était à la fête. « Je suis très content. J'ai fait une cam­pagne propre et res­pec­tueuse. Main­te­nant, on re­com­mence à tra­vailler pour quatre autres an­nées. On va tra­vailler fort pour conti­nuer de faire avan­cer Loui­se­ville, no­tam­ment sur le plan éco­no­mique. Les gens ici sont fiers et ils me l'ont dé­mon­tré», confie-t-il.

«Loui­se­ville est re­de­ve­nue l'hô­tesse de la Mau­ri­cie. Main­te­nant, je veux que Loui­se­ville soit la ville la plus ac­cueillante et la plus pros­père du Qué­bec. Dès de­main ma­tin, on re­com­mence le bou­lot. Plu­sieurs dos­siers sont tou­jours sur mon bu­reau. J'ai hâte de tra­vailler avec les nou­veaux conseillers. On va tra­vailler en­semble ! »

DU Cô­TÉ DES CAN­DI­DATS DÉ­FAITS

De son cô­té, le can­di­dat Guy Richard es­time avoir me­né une bonne cam­pagne et ac­cepte la dé­ci­sion de l'élec­to­rat.

«La dé­mo­cra­tie s'est pro­non­cée. J'ac­cepte le ver­dict, il n'y a pas de pro­blème. Je sou­haite la meilleure des chances au pro­chain conseil. Je sou­haite aus­si qu'il tra­vaille dans l'har­mo­nie. Je suis très sa­tis­fait de la cam­pagne que j'ai me­née. Ça n'a pas été une cam­pagne où il y a eu des af­fronts. Ça s'est bien dé­rou­lé », a in­di­qué Guy Richard, au bout du fil.

Rap­pe­lons que M. Richard vou­lait no­tam­ment ré­ta­blir la ré­pu­ta­tion de Loui­se­ville, lui qui es­ti­mait que l'ac­tuel maire avait nui à son image avec ses prises de po­si­tion pu­bliques sur dif­fé­rents su­jets, dont la peine de mort, son ap­pui à Donald Trump et son ou­ver­ture face au can­na­bis. Il sou­hai­tait éga­le­ment mettre de l'avant dif­fé­rents pro­jets pour amé­lio­rer la qua­li­té de vie des ci­toyens, dont un com­plexe so­cio­ré­créa­tif mul­ti­fonc­tion­nel. Il avait aus­si af­fir­mé vou­loir fa­vo­ri­ser le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, so­cial et cultu­rel de la mu­ni­ci­pa­li­té.

Fi­na­le­ment, Laurent Ro­bi­taille a ter­mi­né au troi­sième rang de l'élec­tion avec 443 votes. Le can­di­dat n'a pas ca­ché sa dé­cep­tion de­vant ce re­vers, mais ne re­grette pas sa cam­pagne.

« Je re­mer­cie toutes les per­sonnes qui m'ont fait confiance. Je pars de cette soi­rée avec la sa­tis­fac­tion du de­voir ac­com­pli. Je res­pecte le choix de la po­pu­la­tion. Je passe main­te­nant à autre chose », a in­di­qué Laurent Ro­bi­taille après l'an­nonce des ré­sul­tats.

Le nou­veau conseil mu­ni­ci­pal de Loui­se­ville se­ra for­mé du maire Yvon De­shaies, des conseillers Alain Pichette, Mike Tou­zin, Gilles Pa­gé et des conseillères Mu­rielle Ber­ge­ron-Mi­lette, Syl­vie Noël et Fran­çoise Hogue-Plante. Au to­tal, ce sont quatre nou­veaux conseillers qui sié­ge­ront au conseil mu­ni­ci­pal de Loui­se­ville. Le taux de par­ti­ci­pa­tion à l'élec­tion à Loui­se­ville a été de 54 %.

(Photo TC Me­dia - Pier-Oli­vier Ga­gnon)

Le maire de Loui­se­ville Yvon De­shaies est ac­com­pa­gné de plu­sieurs sup­por­teurs et de quelques membres de son nou­veau conseil mu­ni­ci­pal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.