PRÉ­NOMS

Ceux qui vont tom­ber en dis­grâce, et ceux qui vont avoir la cote, ac­tua­li­té oblige !

L’actualité - - PRENOMS -

Ba­char

Après trois ans d’une guerre ci­vile qui a fait plus de 120 000 morts dans son pays, le pré­sident sy­rien, Ba­char al-As­sad, re­joint Adolf, Ous­sa­ma et Sad­dam par­mi les « vi­lains » ex­clus à ja­mais du ré­per­toire des pré­noms so­cia­le­ment ac­cep­tables.

Pré­noms os­ten­ta­toires

Les Na­than, Tho­mas, Ja­cob et Ra­phaël do­minent la liste des pré­noms les plus po­pu­laires au Qué­bec. (Deux pe­tits Jé­sus et 16 Moïse y ont aus­si vu le jour au cours des cinq der­nières an­nées.) Le dé­bat sur la Charte des va­leurs son­ne­ra-t-il le glas de la mode des pré­noms bi­bliques ?

Ga­brielle

Ce pré­nom se­ra sur toutes les lèvres à l’ap­proche de la cé­ré­mo­nie des os­cars. Le long mé­trage de Louise Ar­cham­bault, sur la quête d’au­to­no­mie d’une jeune femme han­di­ca­pée in­tel­lec­tuel­le­ment et douée pour la mu­sique, re­pré­sente le Ca­na­da dans la course à l’os­car du meilleur film étran­ger.

Mi­los

Un seul bébé Mi­los a vu le jour au Qué­bec de­puis cinq ans, mais pa­rions que d’autres se join­dront bien­tôt à lui. S’il pour­suit sur sa lan­cée, le pro­dige ca­na­dien Rao­nic fe­ra son en­trée cette an­née dans le pal­ma­rès des 10 meilleures ra­quettes mon­diales.

Ma­la­la

Les pe­tites Ma­la­la pour­raient bien se mul­ti­plier au pays dans la pro­chaine an­née. Mi­ra­cu­lée qui a sur­vé­cu à une ten­ta­tive de meurtre des ta­li­bans, mi­li­tante pour le droit des filles à l’édu­ca­tion et can­di­date au prix No­bel de la paix 2013, l’ado­les­cente pa­kis­ta­naise Ma­la­la You­saf­zai vient d’ob­te­nir la ci­toyen­ne­té ca­na­dienne ho­no­raire.

Mi­chaël

L’or­tho­graphe est à votre dis­cré­tion. Épe­lez-le Mi­kaël — comme King­sbu­ry, le roi des bosses et pré­ten­dant sé­rieux à une mé­daille d’or aux Jeux de Sotchi — ou Mi­chaël — comme Bour­ni­val, la re­crue du Ca­na­dien qui im­pres­sionne par sa vi­tesse.

Eu­ge­nie (sans ac­cent)

Comme dans Eu­ge­nie Bou­chard, qui a at­teint le 32e rang mon­dial au ten­nis en bat­tant des cham­pionnes comme Je­le­na Jan­ko­vic et Ana Iva­no­vic, et qui de­vrait conti­nuer d’épa­ter. À sur­veiller dès jan­vier aux In­ter­na­tio­naux d’Aus­tra­lie.

Ja­nette

Ce n’est plus sim­ple­ment un pré­nom jo­li­ment ré­tro, as­so­cié à Mme Ber­trand, femme de té­lé­vi­sion dont l’oeuvre a mar­qué nombre de Qué­bé­cois. En 2014, s’ap­pe­ler Ja­nette, c’est être as­so­ciée au camp pro­Charte. Un pré­nom dé­sor­mais ex­plo­sif, à ma­ni­pu­ler avec soin.

George (sans « s »)

La fièvre du royal ba­by, dont chaque ap­pa­ri­tion pu­blique est as­su­rée d’ali­men­ter les man­chettes, pour­rait don­ner lieu à une nou­velle gé­né­ra­tion de bé­bés George, or­tho­gra­phié à l’an­glaise.

Car­rie ou Ca­rey

Ap­pe­lez votre fille Car­rie, et elle évo­que­ra l’ado­les­cente en­san­glan­tée re­ve­nue han­ter le grand écran dans une nou­velle ver­sion du film d’hor­reur ins­pi­ré du ro­man de Ste­phen King. Pré­nom­mez votre gar­çon Ca­rey, et il se­ra as­so­cié à Price, le gar­dien de but du Ca­na­dien de Mon­tréal qui connaî­tra peut-être en­fin une fin de sai­son à la hau­teur de son ta­lent.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.