ANO­NY­MAT AB­SO­LU

L’actualité - - LES ACTUALITÉS -

Si le don­neur de sperme ano­nyme avait su que son iden­ti­té pour­rait un jour être ré­vé­lée, il au­rait lais­sé son sperme sur son oreiller (« Conçu en la­bo, ou­blié par l’État ? », août 2014). Chère An­dréane, hier, c’est pas­sé, vis au­jourd’hui ; grâce à lui, tu es en vie.

Serge Ro­bert

SAINTE-JU­LIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.