LE MBA : UN MYTHE ?

L’actualité - - ÉDUCATION -

Quelle que soit la for­mule qu’elles offrent, les uni­ver­si­tés pro­mettent à leurs di­plô­més du MBA (pour Mas­ter in Bu­si­ness Ad­mi­nis­tra­tion) une promotion et une aug­men­ta­tion de sa­laire de 15 % à 30 %. Mais est-ce vé­ri­ta­ble­ment le cas ? En 2013, le sa­laire moyen d’un di­plô­mé de MBA de 2011 s’éta­blis­sait à 74 880 dol­lars. À HEC Mon­tréal, un di­plôme de MBA vaut de 85 000 à 95 000 dol­lars en moyenne, se­lon Pierre Francq, di­rec­teur du Ser­vice de ges­tion de car­rière de l’éta­blis­se­ment. Mais si cer­tains gagnent dans les six chiffres, d’autres ne gagnent guère plus qu’un ba­che­lier et ne ver­ront pas leur sa­laire aug­men­ter comme par ma­gie avec le MBA. Tou­te­fois, pour un jeune in­gé­nieur ta­len­tueux au dé­but de la tren­taine, dé­jà per­çu comme un ges­tion­naire po­ten­tiel dans son en­tre­prise, le MBA peut être un ac­cé­lé­ra­teur de car­rière in­té­res­sant.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.