L’ÉTERNEL COM­BAT CONTRE LA COR­RUP­TION

L’actualité - - LESACTUALI­TÉS -

Amo­ra­li­té, ava­rice, chan­tage, com­bine, cons­pi­ra­tion, cor­rup­tion, cra­pu­le­rie, cu­pi­di­té, cy­nisme, dé­tour­ne­ment, exac­tion, fraude, laxisme, ma­gouille, mal­ver­sa­tion, ma­ni­gance, ra­pa­ci­té, tra­fic d’in­fluence, tri­po­tage, vé­na­li­té : la com­mis­sion Char­bon­neau a en­ri­chi le vo­ca­bu­laire po­li­tique qué­bé­cois.

Re­né Lévesque croyait avoir mis fin à ces rui­neux abysses de mal­hon­nê­te­té par des ré­formes ra­di­cales des ins­ti­tu­tions. Mais chas­sez le na­tu­rel, et il re­vient au ga­lop... par la porte ar­rière. On ache­tait les votes, on s’achète main­te­nant une caisse élec­to­rale. Voi­là ce qu’il di­sait à L’ac­tua­li­té dans sa der­nière en­tre­vue comme pre­mier mi­nistre, à quelques heures de sa dé­mis­sion, le 20 juin 1985 :

« L’ins­tau­ra­tion de l’in­té­gri­té du pro­ces­sus po­li­tique est peut-être la chose dont je suis le plus fier. Au Qué­bec, il n’est plus pos­sible au­jourd’hui d’ache­ter des votes avec des ca­deaux. Ni même avec des pro­messes en l’air… Il faut qu’un par­ti ait fait la preuve de son sé­rieux pour pro­mettre quelque chose. C’était là la base de tout. Sans ça, rien du reste n’est pos­sible.

« Je me suis fait dire à l’étran­ger que cette in­té­gri­té, c’est pas pos­sible ! Eh bien ! Ici, c’est pos­sible ! Est-ce que ça va sur­vivre, du­rer, est-ce que c’est vrai­ment dans les moeurs ? Aux ni­veaux in­fé­rieurs, il y au­ra tou­jours un peu de gre­nouillage, la na­ture hu­maine est la na­ture hu­maine, mais au ni­veau de l’État, c’est ir­ré­ver­sible, je pense. » ( L’ac­tua­li­té, 1985)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.