Prière de ne pas (re)tou­cher

L’actualité - - ARTS ET CULTURE -

Bon an, mal an, le World Press Pho­to, grand concours vi­sant à faire connaître par­tout dans le monde les perles du pho­to­jour­na­lisme, écarte au­tour de 20 % des images sou­mises pour cause de re­touches, la ma­ni­pu­la­tion étant pros­crite par le rè­gle­ment. Or, c’est en rai­son d’une « mise en scène » qu’un pho­to­re­por­tage de l’Ita­lien Gio­van­ni Troi­lo, qui ve­nait d’être pri­mé dans la ca­té­go­rie Pro­blé­ma­tiques contem­po­raines, a été ex­clu par le WPP en mars der­nier. In­ti­tu­lée The Dark Side of Eu­rope — La ville noire, cette en­quête don­nait une image peu flat­teuse de la ville belge de Char­le­roi, la­quelle a of­fi­ciel­le­ment contes­té le tra­vail de Troi­lo, ju­gé men­son­ger. Mais c’est fi­na­le­ment parce qu’une des pho­tos (qui montre des pra­tiques sexuelles li­ber­tines) a été réa­li­sée à Bruxelles et non à Char­le­roi que le ju­ry du WPP a re­ti­ré son prix au pho­to­jour­na­liste. Fau­dra-t-il créer dans le do­maine l’équi­valent d’une agence an­ti­do­page ? Cy­clisme et pho­to­jour­na­lisme, même com­bat ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.