3

L’actualité - - GRAND DOSSIER -

riques. Par exemple, ils ob­servent la courbe dé­crite par un pro­jec­tile en fonc­tion de l’angle de lan­ce­ment avant d’en faire la mo­dé­li­sa­tion ma­thé­ma­tique.

« On peut se dé­brouiller au­tre­ment, en pré­sen­tant la dé­mons­tra­tion de fa­çon vir­tuelle sur le ta­bleau blanc in­ter­ac­tif. Mais il faut sur­tout un en­sei­gnant mo­ti­vé ! » af­firme Ma­rie Auger, qui en­seigne la sé­quence TS en 5e se­con­daire à l’aca­dé­mie Les Es­ta­cades, une école pu­blique de Trois-Ri­vières. Le Mi­nis­tère l’a re­cru­tée pour don­ner de la for­ma­tion à des col­lègues.

Des en­sei­gnants dé­brouillard­s s’en sortent avec quatre ou cinq por­tables, que les jeunes uti­lisent en équipe ou à tour de rôle. D’autres mettent à pro­fit la tech­no­lo­gie que les élèves ont dans leur poche ! Jo­ce­lyn Da­ge­nais, prof de maths de 3e se­con­daire à l’école An­dré-Lau­ren­deau, à Saint-Hu­bert, sur la Rive-Sud, leur per­met d’uti­li­ser leur té­lé­phone in­tel­li­gent en classe, même si le rè­gle­ment l’in­ter­dit… Au Qué­bec, les exa­mens de fin d’an­née du mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion se font sur pa­pier. Ain­si, un élève qui em­ploie la tech­no­lo­gie avec brio du­rant l’an­née risque de ne pas être bien pré­pa­ré pour l’éva­lua­tion. « C’est comme s’il uti­li­sait une scie cir­cu­laire toute l’an­née et qu’il avait seule­ment droit à une égoïne à l’exa­men », illustre Jo­ce­lyn Da­ge­nais, prof à l’école An­dré-Lau­ren­deau et pré­sident du Groupe des res­pon­sables en ma­thé­ma­tique au se­con­daire (GRMS), une as­so­cia­tion d’en­sei­gnants et de conseiller­s pé­da­go­giques qui tra­vaillent à l’amé­lio­ra­tion de l’en­sei­gne­ment de cette ma­tière.

Le GRMS n’a pas pris de po­si­tion of­fi­cielle sur ce su­jet dé­li­cat ; mais quand Jo­ce­lyn Da­ge­nais en­lève sa cas­quette de pré­sident pour mettre celle d’en­sei­gnant, il lui semble lo­gique de per­mettre la « scie cir­cu­laire » à l’exa­men, de la même fa­çon que le Mi­nis­tère a au­to­ri­sé l’uti­li­sa­tion de la cal­cu­la­trice il y a des an­nées…

Bien sûr, il fau­dra éva­luer au­tre­ment, pré­ve­nir la tri­che­rie, etc. Le GRMS sou­haite in­vi­ter le Mi­nis­tère à dé­battre de la ques­tion avec ses membres au congrès de l’or­ga­nisme, en oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.