ÉTATS-UNIS AVOR­TE­MENT EN DEUX TEMPS

L’actualité - - LES ACTUALITÉS SANTÉ -

L’Ari­zo­na et l’Ar­kan­sas ont adop­té une loi qui oblige les mé­de­cins à in­for­mer leurs pa­tientes qu’elles peuvent re­ve­nir sur leur dé­ci­sion d’avor­ter. En ef­fet, l’avor­te­ment à l’aide de mé­di­ca­ments (non of­ferts au Ca­na­da) se dé­roule en deux temps. Un pre­mier mé­di­ca­ment bloque la pro­duc­tion de pro­ges­té­rone, es­sen­tielle au dé­rou­le­ment de la gros­sesse. Un se­cond, pris de 36 à 48 heures plus tard, provoque des contrac­tions pour éva­cuer le foe­tus. Se­lon des mé­de­cins pro­vie, en in­jec­tant à la pa­tiente de fortes doses de pro­ges­té­rone après la prise du pre­mier mé­di­ca­ment, on pour­rait rendre de nou­veau la gros­sesse viable dans 67 % des cas.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.