QUI DIT VRAI ?

L’actualité - - L’ACTUALITÉ -

À quand un éti­que­tage obli­ga­toire de l’em­preinte éco­lo­gique sur les pro­duits de consom­ma­tion ? (« Man­ger sans an­gois­ser », août 2015.) En tant que consom­ma­teurs, nous pour­rions faire des choix beau­coup plus éclai­rés. Sou­vent, nous ache­tons des pro­duits dits « verts », pas tou­jours si verts. En es­pé­rant que mes pe­tits-fils puissent faire des choix équi­tables en­vers notre belle pla­nète.

J’ai été si­dé­rée de lire que, pour l’ins­tant, on ne sa­vait pas si la pré­sence de pes­ti­cides dans les fruits et lé­gumes ju­gés propres à la consom­ma­tion avait une quel­conque in­ci­dence sur la san­té des consom­ma­teurs. D’où pro­vient donc l’aug­men­ta­tion ex­po­nen­tielle des cas de can­cer sur­ve­nue au cours des 50 der­nières an­nées ? L’ac­tua­li­té vient de perdre toute cré­di­bi­li­té à mes yeux !

Marc La­du­ran­taye, VAL-D’OR

Anne Carruzzo, LA BAIE Mer­ci pour vos re­cherches qui m’éclairent un peu au mi­lieu des mul­tiples in­for­ma­tions au su­jet de la nour­ri­ture. Un conseil m’a fait sur­sau­ter. À la lettre « S » — Sup­plé­ments ali­men­taires et vi­ta­mines, vous écri­vez : in­utiles, voire dan­ge­reux ! J’ai cher­ché pour trou­ver une source scien­ti­fique qui dé­non­ce­rait aus­si sé­vè­re­ment l’ap­port des vi­ta­mines et je n’ai rien trou­vé. Vous ve­nez d’ébran­ler les co­lonnes de mon temple !

Pau­line Cou­ture, AUS­TIN

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.