Goûts d’ici

L’actualité - - SOMMAIRE -

Lorsque je lui ai par­lé, au mois de mars, Isa­belle Bis­son avait dé­jà la tête en été. On la com­prend : pour pré­pa­rer une sai­son comme celle que connaît Ma­mie pa­ta­te­rie gour­mande, tout doit être ré­glé au quart de tour. Car de son ou­ver­ture, au dé­but de mai, jus­qu’à l’Ac­tion de grâce, le casse-croûte 2.0 de SaintRoch-des-Aul­naies — à mi-che­min de Saint-Jean-Port-Jo­li et de Ka­mou­ras­ka — ne dé­rou­git pas.

Le se­cret de son suc­cès ? De la constance et des pro­duits lo­caux de pre­mière qua­li­té. « Dès son ou­ver­ture, en 2008, Ma­mie pa­ta­te­rie s’est net­te­ment dé­fi­nie comme une can­tine du ter­roir », ex­plique la nou­velle pro­prié­taire, qui a ra­che­té l’an der­nier les parts de son frère Si­mon et de Va­lé­rie Roy. « Ma­mie tra­vaille au­jourd’hui avec une ving­taine de four­nis­seurs du coin. »

Les oi­gnons frits sont nap­pés du miel des Aul­naies, les bur­gers gour­mands mettent en ve­dette l’es­tur­geon noir du Saint-Laurent et le bi­son des Bi­sons Choui­nard, à Saint-Jean-Port-Jo­li, le porc vient des Éle­vages Bon­neau et l’agneau de l’Agnel­le­rie de Ka­mou­ras­ka. Le chèvre frais de Cas­sis et Mé­lisse, le fro­mage fu­mé de bre­bis du Mou­ton Blanc et le Rio­pelle de l’Île-auxG­rues ajoutent une cou­leur lo­cale aux sand­wichs ; la Tomme du Ka­mou­ras­ka, à la sa­lade Cé­sar et à la pou­tine ra­ta­touille. Cette der­nière, comme toutes les pou­tines gour­mandes ins­crites au me­nu, est faite de frites « 100 % Ka­mou­ras­ka ».

Si les plats font hon­neur aux in­gré­dients des four­nis­seurs ré­gio­naux, l’es­prit reste fi­dèle au style casse-croûte. Pour une cui­sine plus raf­fi­née, il faut vi­si­ter le res­to presque ju­meau, Ma­mie Ka­mou­ras­ka. À la barre du res­tau­rant ou­vert en 2014, Ma­di Has­saoui pro­pose les mêmes clas­siques, en plus d’un me­nu du jour, qui change se­lon les ar­ri­vages.

En fé­vrier, Des­jar­dins an­non­çait la dé­lo­ca­li­sa­tion du gui­chet au­to­ma­tique de Saint-Ro­chdes-Aul­naies, quelques mois à peine après la fer­me­ture de l’épi­ce­rie du vil­lage. « Cer­tains commerces ferment et les ins­ti­tu­tions fi­nan­cières dé­sertent, mais le vil­lage est en­core très dy­na­mique, entre autres grâce à de bonnes adresses comme Ma­mie », dit Do­mi­nique Ga­ron, di­rec­trice gé­né­rale de la Sei­gneu­rie des Aul­naies, haut lieu tou­ris­tique de la ré­gion. « L’an der­nier seule­ment, sept gîtes ont ou­vert leurs portes à Saint-Roch. Du ja­mais-vu ! »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.