VA­RIÉ­TÉ AU ME­NU

L’actualité - - LE COURRIER DES LECTEURS -

Sait-on vrai­ment ce que l’on mange quand on parle de fruits et lé­gumes ? (« Fraude au me­nu », juill. 2018.) De quelle va­rié­té s’agit-il ? Com­ment se fait-il qu’à l’épi­ce­rie (sauf pour les pommes et les poires) on dé­signe en­core, par exemple, les poi­vrons et les to­mates par leur cou­leur ? Cer­tains pro­duc­teurs lo­caux pré­cisent la va­rié­té qu’ils offrent aux consom­ma­teurs (pommes de terre Gabrielle, ca­rottes nan­taises) et ain­si se dé­marquent po­si­ti­ve­ment de leurs concur­rents. Quand les au­to­ri­tés pu­bliques éta­bli­ront-elles des normes pour l’iden­ti­fi­ca­tion des va­rié­tés de fruits et lé­gumes ? Ne se­rait-ce pas une fa­çon in­té­res­sante de va­lo­ri­ser les sa­veurs et les pro­duits lo­caux ? MAR­TIN YVON — MON­TRÉAL

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.