Sai­son, la bière de soif

L’actualité - - GOÛTS D’ICI -

Tra­di­tion­nel­le­ment des­ti­née à étan­cher la soif des em­ployés agri­coles pen­dant les jour­nées chaudes de l’été, la bière de sai­son, ori­gi­naire de Wal­lo­nie, se dis­tingue des autres bières belges par sa lé­gè­re­té et son aci­di­té. L’ajout de hou­blon comme agent de conser­va­tion ac­cen­tue par ailleurs son ca­rac­tère ra­fraî­chis­sant.

BRASSEURS DU MONDE, LA SAI­SON TRA­DI­TION

L’ef­fer­ves­cence pro­non­cée de cette ale fer­mière re­hausse les par­fums de poivre, de foin et de gin­gembre tout en ac­cen­tuant la sen­sa­tion de sé­che­resse et d’amer­tume en fin de bouche. Mal­gré tout, une bière lé­gère, fa­cile à boire et ponc­tuée de notes mal­tées. (4,99 $ ; 500 ml)

BRAS­SE­RIE DUNHAM, SAI­SON PROPOLIS

Au nez, on re­con­naît d’abord l’odeur sin­gu­lière des le­vures de sai­son qu’em­ploie la Bras­se­rie Dunham. C’est sur­tout en bouche que se ma­ni­feste la pré­sence de la propolis — fa­bri­quée par les abeilles, à par­tir de ré­sines. Pour le reste, la bière est dé­li­ca­te­ment hou­blon­née, re­le­vée de par­fums de poivre long et do­tée d’une ex­cel­lente lon­gueur. (8,99 $ ; 750 ml)

SUTTON BROUËRIE, SAI­SON BEE-BOP

Une bière blonde à la­quelle les le­vures de sai­son et bret­ta­no­myces donnent de lé­gères notes fer­mières. L’amer­tume du hou­blon met en re­lief les arômes de fruits et de miel et tire les par­fums mal­tés en fi­nale. Très bonne bière qu’on pour­ra ap­pré­cier à l’apé­ro ou à table. (5,99 $ ; 500 ml)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.