JON­GLER AVEC LES JEUNES

Cirque du So­leil / Amène les arts du cirque à la ren­contre des jeunes de la rue

L’actualité - - ENGAGEMENT DANS LA COMMUNAUTÉ -

Si vous pen­sez que le Cirque du So­leil quitte une ville lorsque le cha­pi­teau est dé­mon­té, dé­trom­pez-vous. De­puis plus de 25 ans, l’or­ga­ni­sa­tion es­saie de lais­ser une trace du­rable dans les col­lec­ti­vi­tés qu’elle vi­site — et même dans celles qu’elle ne vi­site pas —, grâce à son pro­gramme Cirque du monde.

L’idée est simple : ju­me­ler un ins­truc­teur en cirque et un in­ter­ve­nant so­cial pour per­mettre aux jeunes de la rue d’ex­pé­ri­men­ter les arts du cirque. « Quand tu dis à un jeune mar­gi­na­li­sé : “Viens, on va mar­cher sur un fil de fer”, ça lui semble im­pos­sible », ex­plique Em­ma­nuel Bo­chud, qui s’oc­cupe de res­pon­sa­bi­li­té so­ciale pour le Cirque. « Mais quand il réus­sit à le faire, il se rend compte que l’im­pos­sible est pos­sible. »

Pour que les ré­per­cus­sions soient du­rables, le Cirque du So­leil ne se contente pas d’en­voyer des em­ployés ici et là à la ren­contre des jeunes. « On s’as­so­cie avec des or­ga­ni­sa­tions lo­cales qui connaissen­t le ter­rain, on forme leurs in­ter­ve­nants et on leur donne de l’ar­gent pour fi­nan­cer leurs ac­ti­vi­tés. »

Le Cirque du So­leil dif­fuse gra­tui­te­ment toute sa do­cu­men­ta­tion de for­ma­tion sur le Web. « On veut que d’autres per­sonnes se l’ap­pro­prient pour mettre sur pied leurs propres ini­tia­tives. » Dans le même es­prit, une carte en ligne a été créée pour re­cen­ser les or­ga­ni­sa­tions qui uti­lisent le cirque comme ou­til d’in­ter­ven­tion so­ciale afin qu’elles puissent ré­seau­ter.

Em­ma­nuel Bo­chud insiste pour dire que leur dé­marche « vient du fond du coeur. Peu de gens connaissen­t ce qu’on fait. Si on en parle au­jourd’hui, ce n’est cer­tai­ne­ment pas pour vendre des billets, mais pour faire gran­dir le mou­ve­ment da­van­tage. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.